Sélectionner une page

Les investissements des fabricants de semiconducteurs progressent moins vite que prévu

Les investissements des fabricants de semiconducteurs progressent  moins vite que prévu

Après avoir augmenté de 19,8% en 2014, les investissements des fabricants de semiconducteurs dans de nouvelles machines de production (neuves ou d’occasion) devraient progresser de 11% en 2015 pour atteindre 38,7 milliards de dollars, selon SEMI (qui tablait toutefois encore sur +15% en février). En 2016, ces investissements devraient croître de 5% pour atteindre 40,7 milliards de dollars. En février, SEMI prévoyait +3% pour 2016. L’organisation professionnelle souligne ainsi un léger décalage dans le temps des projets d’investissement.

Qu’importe, si ces croissances se matérialisent, on assistera à trois années de progression des dépenses d’investissement de suite, ce qui n’était jamais arrivé.

SEMI-080615La plus gros part des investissements d’équipements en 2015 devrait aller aux mémoires (17 milliards de dollars), devant les fonderies (14 milliards) et les microprocesseurs (plus de 3,3 milliards). En 2016, SEMI prévoit des dépenses de 17,7 milliards pour les mémoires, de 14,7 milliards pour les fondeurs et de 4,7 milliards pour les microprocesseurs. Cette année, Taiwan et la Corée du Sud devraient concentrer la majeure partie des investissements (respectivement 10,6 et 9,3 milliards de dollars), devant les Etats-Unis (6,1 milliards), le Japon (4,5 milliards), la Chine (4,4 milliard) et l’Europe et le Moyen-Orient (2,6 milliards).

Globalement, la capacité de production mondiale installée pour les seuls circuits intégrés (hors discrets donc) devrait croître de 2,7% cette année, puis de 3% en 2016. En 2015, la capacité installée devrait reculer de 1% pour les mémoires Drams, croître de 3% pour les mémoires flash NAND, de 1% pour les microprocesseurs et de 6% chez les fondeurs. En 2016, la capacité installée devrait croître de 1,6% pour les mémoires Drams, de 6% pour les flash NAND, de plus de 7% pour les microprocesseurs et de 5% chez les fondeurs.

27 nouvelles fabs ou lignes de production (dont les projets avaient été annoncés au cours des années précédentes) devraient entrer en service cette année (9 pour des DEL, 8 chez les fondeurs, 4 pour des mémoires et une pour des circuits analogiques), ainsi que 11 fabs/lignes en 2016 (4 chez les fondeurs, 4 pour des mémoires et une pour des circuits analogiques).

Parallèlement, SEMI a identifié 36 nouveaux projets de construction de « fabs » en 2015. Les dépenses dans ces nouveaux projets de construction devraient représenter 5,6 milliards de dollars (un montant en recul de 31% par rapport à celui de 2014). La construction de nouvelles fabs devrait néanmoins repartir de plus belle en 2016 (20 nouveaux projets), avec un regain de 33%, à 7,5 milliards de dollars.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This