Sélectionner une page

Les processeurs automobiles de NXP passent au FinFET 16 nm

Les processeurs automobiles de NXP passent au FinFET 16 nm

NXP ajoute pour la première fois à son catalogue deux processeurs dédiés aux applications automobiles exploitant la technologie FinFET 16 nm de TSMC. Avec à la clé des fonctionnalités enrichies et une sécurité fonctionnelle améliorée pour les véhicules autonomes et connectés.

Les fonctionnalités toujours plus poussées embarquées dans les véhicules connectés, semi-autonomes, voire autonomes, poussent les fabricants de semiconducteurs à utiliser des process de fabrication exploitant des géométries toujours plus fines. C’est pour répondre à cette tendance du secteur automobile que NXP commercialise ses premiers processeurs automobiles basés sur le procédé FinFET 16 nm du fondeur taïwanais TSMC. La production de volume a débuté au cours de ce trimestre.

Il s’agit des familles S32G2 et S32R294 destinées respectivement à la mise en réseau des véhicules et à l’exploitation des données radar dans les systèmes d’assistance à la conduite (ADAS). Les S32G2 permettent notamment la mise en place de passerelles embarquées orientées services pour une connectivité sécurisée vers le cloud et des mises à jour en direct afin d’assurer toute une série de services basés sur les données tels que l’assurance indexée sur l’utilisation réelle du véhicule ou la surveillance et la gestion en temps réel de l’état du véhicule. Ils peuvent également être utilisés en tant que processeurs de sécurité ASIL D hautes performances dans les systèmes avancés d’assistance à la conduite et de conduite autonome. En passant à la technologie 16 nm de TSMC, le S32G2 voit ainsi ses fonctionnalités s’enrichir, créant ainsi un puissant système sur puce (SoC) qui réduit l’encombrement du processeur.

Quant aux S32R294 dédiés au traitement des données radar, ils bénéficient en technologie FinFET 16 nm des performances dont les constructeurs automobiles ont besoin pour développer des solutions compatibles NCAP, des dispositifs radars efficaces (radars d’angle, radar frontal longue portée, etc.), des systèmes de détection d’angle mort, d’assistance au changement de ligne ou de détection d’altitude.

Aux yeux de NXP, ce passage au procédé FinFET 16 nm n’est que transitoire pour ses processeurs automobiles et préfigure la transition de ses modèles S32 vers des géométries encore plus fines, en l’occurrence en 5 nm.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This