Sélectionner une page

Les régulateurs de tension d’Analog Devices augmentent l’autonomie des petites batteries

Les régulateurs de tension d’Analog Devices augmentent l’autonomie des petites batteries

Les derniers nés de la famille nanoPower de l’Américain affichent un courant de repos et un courant de coupure particulièrement bas et disposent d’une structure 3D à inductances empilées intégrées qui réduit l’encombrement jusqu’à 37%.

Dans le domaine des objets connectés portés sur soi (wearables), des capteurs ou des appareils médicaux miniatures (pompes à médicaments, etc.) alimentés sur batterie, tous les composants électroniques dédiés sont mis à contribution pour réduire non seulement leur consommation électrique – et ainsi améliorer l’autonomie de ces appareils – mais également leur encombrement.

Analog Devices apporte sa pierre à l’édifice avec les derniers nés des modules nanoPower de sa famille Essential Analog. Ces régulateurs de tension référencés MAXM38643 pour la version abaisseur de tension (buck) et MAXM17225 pour sa déclinaison élévateur de tension (boost) se caractérisent en effet par des courants de repos extrêmement faibles, les plus bas du marché selon l’Américain.

Délivrant 600 mA pour une tension d’entrée comprise entre 1,8 V et 5,5 V, le module abaisseur affiche ainsi un courant de repos de seulement 330 nA. Quant au module élévateur, qui fournit 1A pour une tension d’entrée s’échelonnant de 0,4 V à 5,5 V, son courant de repos ne dépasse pas 300 nA.
Selon Analog Devices, la consommation au repos des MAXM38643 et MAXM17225 est réduite respectivement d’un facteur 10 et 20 par rapport aux solutions concurrentes offrant des courants de sortie similaires.

A noter que le courant de coupure de ces modules est lui aussi réduit de manière drastique avec seulement 1 nA pour le MAXM38643 et 0,5 nA pour le MAXM17225. Leurs rendements respectifs atteignent 96% et 95%.

Par ailleurs, ces modules disposent en interne d’une technologie 3D d’inductances empilées (technologie uSLIC d’Analog Devices) qui réduit leur encombrement de 37% par rapport à une solution avec inductance externe, et simplifie la conception des systèmes.

Encapsulés en boîtier EMGA (2,1 x 2,6 mm) à 10 contacts, les modules MAXM38643 et MAXM17225 sont disponibles dès à présent aux prix respectifs de 1,22 et 1,27 dollar l’unité par quantité de 1 000 pièces. Des kits d’évaluation sont également proposés pour une soixantaine de dollars.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This