Sélectionner une page

L’IRT SystemX s’associe à Optis pour simuler le véhicule autonome

L’IRT SystemX s’associe à Optis pour simuler le véhicule autonome

Spécialiste du prototypage virtuel, Optis rejoint le projet Simulation pour la sécurité́ du Véhicule Autonome (SVA), lancé par l’IRT SystemX, pour apporter son savoir-faire en simulation de capteurs optiques aux tests par l’usage de prototypes virtuels des véhicules autonomes.

L’industrie automobile s’est engagée dans une course au développement de véhicules autonomes afin d’apporter une réponse en rupture à une demande mondiale pour une mobilité plus grande et plus simple. Le projet SVA (Simulation pour la sécurité du véhicule autonome), lancé par l’IRT SystemX dans le cadre du plan Véhicule Autonome de la Nouvelle France Industrielle, a pour objectif de répondre par la simulation numérique au défi posé par la complexité de la démonstration de la sécurité du véhicule autonome. En effet, cette complexité, liée à la fois au grand nombre de situations rencontrées sur la route, à leurs incertitudes, et aux technologies embarquées, rend les validations par des tests en usages réels extrêmement coûteux, voire impossibles pour certains.

Fondé en 1989, Optis, dont le siège social est implanté près de Toulon, accompagne déjà les industriels dans le développement des systèmes d’éclairage et de capteurs. Il rejoint aujourd’hui le projet SVA pour répondre à un besoin croissant de conception et de test par l’usage de prototypes virtuels réalistes, dans le domaine des ADAS en particulier. Dans ce projet qui rassemble les principaux acteurs français de l’automobile, en particulier les constructeurs et équipementiers, Optis adressera la thématique de la simulation réaliste des capteurs optiques du véhicule autonome, tels que les caméras et Lidar. La voiture autonome se construisant par assemblage de systèmes ADAS, elle atteint un niveau de complexité tel, que seul l’usage de la simulation précise dans une approche système permet d’atteindre le niveau de fiabilité nécessaire à des tests virtuels.

Optis s’engage à travers ce projet à répondre à ces nouveaux besoins en simulation physique en s’appuyant sur son expérience et ses compétences. La plateforme de simulation du projet SVA sera dans ce cadre enrichie avec les produits logiciels « SPEOS VRX for ADAS solutions » d’Optis. Ces logiciels combinent les solutions capteurs optiques DVS (Digital Vision & Surveillance) de la suite SPEOS avec la plateforme temps-réel VRXperience.

« Avant tout, il s’agit d’un projet structurant pour l’ensemble de la filière automobile française. Le projet établira les méthodologies de test du véhicule autonome par utilisation de la simulation et du roulage virtuel. Pour Optis, participer activement au projet est une manière idéale de contribuer à cette filière et d’adapter ses outils et méthodes pour adresser un enjeu qui est mondial. Notre ambition par la suite est de pouvoir porter sur le marché une plateforme complète de simulation et de test virtuel pour le futur véhicule autonome », commente Gilles Gallée, directeur du business développement chez Optis.

Optis propose des solutions de simulation ultra-réalistes aux industriels de l’automobile, permet d’accélérer la prise de décision sur maquette numérique, afin de concevoir leurs éclairages d’ambiance, feux et phares, HUD, tableaux de bord, ADAS, radars, pare-brise… L’entreprise a fait partie de l’avant-dernière édition du programme d’accompagnement des start-up et PME dans le domaine du véhicule connecté et autonome aux Etats-Unis, programme concocté par Business France et Bpifrance.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This