Le Grenoblois Microlight3D, fabricant spécialisé de systèmes de micro-impression haute résolution en 2D et 3D pour applications industrielles et scientifiques, annonce la signature d’un accord avec SPS Europe. Le distributeur commercialisera en exclusivité le système compact de lithographie 2D sans masque de Microlight3D en Europe, permettant de concevoir des micro- ou nanostructures.

L’imprimante Polos-μPrinter est un système compact de lithographie 2D sans masque qui permet aux chercheurs et aux ingénieurs de concevoir à faible coût des microstructures. Ces microstructures permettent d’améliorer les micro-capteurs, la micro-optique, la micro-fluidique et encore les mems.

Cet accord de distribution s’insère dans la stratégie de développement de Microlight3D qui vise à élargir rapidement son activité sur des marchés géographiques clés. Actuellement, la France et l’Allemagne représentent 80% des activités de Microlight3D dans l’impression 2D. Pour sa quatrième année d’existence, la société est désormais prête à saisir davantage d’opportunités mondiales.

« SPS dispose d’équipes de vente très compétentes. Ces équipes sont bien établies dans de nombreux pays en tant que fournisseurs d’outils innovants et de solutions personnalisées pour l’industrie des semiconducteurs. Avec SPS, plus de clients auront accès à l’imprimante Polos-μPrinter. Son prix abordable pour les chercheurs et les designers industriels ainsi que sa facilité d’utilisation seront plus largement reconnus », déclare Denis Barbier, p-dg de Microlight3D.

Microlight3D a choisi SPS Europe pour son expertise dans les semiconducteurs, sa vaste base de clients internationaux et sa connaissance approfondie des besoins des clients. L’imprimante Polos-μPrinter complètera le catalogue de systèmes de production de semiconducteurs et de consommables de SPS Europe, qui sont utilisés dans la production de semiconducteurs, dans les mems et la biotechnologie.

« SPS-Europe est très heureux de faire partie de l’avenir de Microlight3D sur le marché de la lithographie sans masque », déclare Ravi Dijkhuis, directeur de la division Polos chez SPS Europe.

La lithographie par écriture directe pour la structuration de surface sans masque raccourcit les processus de développement de nouveaux appareils, tout en réduisant les coûts, affirme la start-up. Selon un rapport de Yole Developpement, le marché de la lithographie sans masque représentait 300 millions de dollars en 2019 et devrait croître à un rythme annuel moyen de 16%.

Microlight3D est un fabricant de machines de micro-impression 2D et 3D haute résolution. La société permet aux scientifiques et aux industriels qui recherchent de nouveaux outils de conception de produire des micro-pièces complexes, dans n’importe quelle forme géométrique ou organique souhaitée. Les équipements de Microlight3D sont conçus pour des applications en micro-optique, en micro-fluidique, en micro-robotique, dans les méta-matériaux, la biologie cellulaire et la microélectronique. Créée en 2016, après 15 années de R&D à l’Université de Grenoble-Alpes (UGA) sur sa technologie de micro-impression 3D, Microlight3D est installée à Grenoble.

SPS est présent dans six pays européens et deux pays d’Asie. Fondée en 1988, SPS Europe fournit une gamme de produits utilisés pour la manutention et l’expédition de tranches, le procédé humide/CMP, la photolithographie et les films minces (y compris la diffusion, le CVD, la gravure). Sa mission consiste à fournir des systèmes de production de semiconducteurs et des consommables utilisés dans la fabrication des semiconducteurs, dans les MEMS et la biotechnologie. SPS Europe revendique plus de 2 600 clients.