Malgré la pandémie de Covid-19, les livraisons d’écrans plats à matrice active (TFT) de grande taille ont représenté 219,6 millions d’unités au 2e trimestre, soit une hausse de 26% par rapport au 1er trimestre et une progression de 17% par rapport au 2e trimestre 2019, selon Omdia. Cela a entraîné une érosion du prix des écrans LCD au deuxième trimestre 2020.

Le cabinet d’études explique ce record par l’augmentation de la demande d’afficheurs pour les applications informatiques, grâce aux tendances croissantes du télétravail et de l’enseignement en ligne déclenchées par la pandémie de Covid-19.

Les livraisons d’écrans plats pour tablettes ont ainsi bondi de 54% par rapport au 1er trimestre, celles d’afficheurs pour PC portables de 46% et celles d’écrans pour moniteurs informatiques de 30%.

La croissance des livraisons d’écrans pour téléviseur n’a pas été aussi positive avec une hausse de seulement 1% en séquentiel et un recul de 8% en glissement annuel, du fait de la prudence et de l’inquiétude des fabricants de TV face à l’évolution de la demande des consommateurs dans un contexte de confinement.

Côté fabricants, le Chinois BOE s’est adjugé 28,2% des livraisons d’écrans TFT de grande taille en nombre de pièces au 2e trimestre, devant le Taïwanais Innolux (15,3%) et le Coréen LG Display (13,8%). Au sixième rang mondial en nombre de pièces, le fabricant chinois ChinaStar occupe le deuxième rang mondial en surface d’afficheurs livrée avec une part de marché de 13,2%, juste de derrière BOE (21,3%). Un rang obtenu grâce à sa position sur le marché des afficheurs pour téléviseurs (16,9% en surface livrée) derrière, là-encore, BOE (19,2%).

Pour le 3e trimestre, Omdia s’attend à une progression des livraisons d’écrans TFT de 3% par rapport au trimestre précédent et de 13% en glissement annuel, à 226,5 millions d’unités, avec la poursuite d’une forte demande d’afficheurs pour l’informatique et de meilleures perspectives du marché des téléviseurs. La demande d’afficheurs LCD pour téléviseurs devrait croître séquentiellement de 7%, avance Omdia, du fait de la faiblesse actuelle des stocks de téléviseurs en vue de la saison des achats de fin d’année. Cela devrait provoquer une augmentation du prix des écrans LCD au troisième trimestre 2020, soutient le cabinet d’études.