Sélectionner une page

L’Occident veut priver la Russie de semiconducteurs

L’Occident veut priver la Russie de semiconducteurs

A l’issue de la réunion extraordinaire du Conseil européen, Ursula von der Leyen a détaillé l’ensemble de sanctions « massives et ciblées » que les dirigeants européens ont approuvé à l’encontre de la Russie. Ces sanctions reposent sur cinq piliers : le secteur financier ; le secteur de l’énergie ; le secteur des transports ; le contrôle des exportations et l’interdiction du financement des exportations ; et enfin, la politique des visas.

« Par notre quatrième mesure, nous limitons l’accès de la Russie à des technologies cruciales. Nous entraverons l’accès de la Russie aux technologies importantes dont elle a besoin pour bâtir un avenir prospère, telles que les semiconducteurs ou les technologies de pointe », a déclaré la présidente de la Commission européenne.

La troisième mesure consistera à interdire la vente de tous aéronefs, pièces de rechange et équipements aux compagnies aériennes russes. « Cela aura pour effet de détériorer ce secteur clé de l’économie russe et la connectivité du pays. Les trois quarts des appareils de la flotte aérienne commerciale russe actuelle ont été construits dans l’Union européenne, aux États-Unis et au Canada. Ils en dépendent donc massivement », a commenté Ursula Ursula von der Leyen.

La Russie : moins de 0,1% des achats de semiconducteurs

Pour sa part, la Semiconductor Industry Association (SIA) a publié la déclaration suivante concernant les nouvelles règles de contrôle des exportations annoncées en réponse à l’invasion de l’Ukraine par la Russie : « L’industrie américaine des semiconducteurs s’engage pleinement à se conformer aux nouvelles règles de contrôle des exportations annoncées aujourd’hui en réponse aux événements profondément troublants qui se déroulent en Ukraine. Nous examinons toujours les nouvelles règles pour déterminer leur impact sur notre industrie. Bien que l’impact des nouvelles règles sur la Russie puisse être important, la Russie n’est pas un consommateur direct important de semiconducteurs, représentant moins de 0,1% des achats mondiaux de puces, selon l’organisation World Semiconductor Trade Statistics (WSTS). Le marché russe des technolgoies de l’informations et des communications au sens large ne totalisait qu’environ 25 milliards de dollars sur un marché mondial de plusieurs milliers de milliards, selon les données d’IDC pour 2019) ».

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This