Sélectionner une page

Microchip entre sur le marché des Mosfet durcis pour le spatial

Microchip entre sur le marché des Mosfet durcis pour le spatial

Les transistors à effet de champ de la série MRH25N12U3 signés Microchip sont durcis aux radiations rencontrées dans l’espace, et qualifiés pour une utilisation dans les satellites commerciaux et militaires, et les solutions d’alimentation à vocation spatiale.

Microchip Technology fait son entrée sur le marché des transistors à effet de champ destinés aux applications spatiales avec le lancement de la série MRH25N12U3 de Mosfet 250 V durcis aux radiations rencontrées dans l’espace, et qualifiés pour une utilisation dans les satellites commerciaux et militaires, et les solutions d’alimentation à vocation spatiale. Présentant une résistance à l’état passant – Rds(on) – de 0,21 Ohm, les Mosfet en question respectent les exigences de la norme MIL-PRF19500/746 et ont passé avec succès les tests de révision et de qualification de la DLA (Defense Logistics Agency) pour être utilisés dans la chaîne d’approvisionnement de l’armée américaine (certification JANSR2N7593U3 prévue pour le mois de juin).

Ces composants peuvent supporter une dose d’ionisation totale (TID, Total Ionizing Dose) absorbée allant jusqu’à 100 krad et 300 krad ainsi que les effets d’une particule isolée (SEE, Single Event Effects) avec un transfert d’énergie linéaire (LET, Linear Energy Transfer) maximum de 87 MeV/mg/cm2. Ils présentent un durcissement aux radiations de 100% par lot de tranches lors des tests de validation.

« L’entrée de Microchip sur le marché des Mosfet durcis aux radiations prouve notre engagement sur le long terme envers notre base de clientèle et offre aux constructeurs et intégrateurs de l’industrie aérospatiale et militaire des solutions très performantes et un approvisionnement continu », argumente Leon Gross, vice-président de la branche dédiée aux composants discrets de Microchip.

Les MRH25N12U3 trouveront leur place dans les circuits de conversion des alimentations, notamment les convertisseurs de point de charge (POL), les convertisseurs DC-DC, les entraînements et commandes de moteurs et les commutateurs à usage général. Ils font partie intégrante du vaste portefeuille de composants de Microchip dédiés à l’aérospatiale et à la défense qui comprend, entre autres, des FPGA, des microprocesseurs, des composants d’alimentation, des composants discrets et des modules de puissance en technologie SiC ou silicium.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This