Enerbee, start-up grenobloise ayant mis au point un micro-générateur d’énergie électrique pour remplacer les piles et batteries des objets connectés, présente au Consumer Electronics Show de Las Vegas un module pour variateur de lumière rotatif sans pile et sans fil.

Enerbee-060116Fondée en 2014 à Grenoble, la société Enerbee a mis au point un micro-générateur innovant – le seul au monde qui soit capable de récupérer l’énergie de mouvements lents et irréguliers, afin d’alimenter les objets connectés, et ainsi éliminer l’utilisation de piles.

Enerbee présente aujourd’hui l’intégration de cette technologie au sein d’un module clé-en-main pour variateur de lumière rotatif, à destination des fabricants d’interrupteurs et d’éclairage connecté. Le variateur de lumière intègre le micro-générateur Enerbee, un engrenage mécanique et un émetteur radio sans fil, permettant ainsi une insertion aisée au sein des produits existants sur le marché. Le caractère unique du micro-générateur réside dans sa capacité à récupérer et convertir l’énergie du mouvement de la main de l’utilisateur pour produire de l’énergie électrique, utilisée pour la commande à distance d’une lampe connectée.

Le module pour variateur de lumière développé par Enerbee, utilise le protocole de communication Zigbee, ce qui le rend compatible avec la plupart des ampoules connectées et solutions d’éclairage disponibles sur le marché.

Enerbee commencera à livrer des échantillons en avril 2016, et prévoit de lancer sa production fin 2016.

Issue de recherches conduites par une équipe mixte Grenoble INP/CNRS/UJF/CEA Leti, Enerbee dispose de plusieurs brevets en rupture avec les technologies classiques. La société cible un marché de plusieurs milliards d’objets connectés à Internet ou communicants sans fils – montres, dispositifs portables médicalisés ou sportifs, maisons et bâtiments intelligents, balise RFID, capteurs automobile, industrie, etc.