Sélectionner une page

Modules IoT cellulaires : la reprise se confirme

Modules IoT cellulaires : la reprise se confirme

Au premier trimestre, les livraisons mondiales de modules IoT cellulaires ont augmenté de 50% par rapport aux trois premiers mois de 2020 et de 11 % par rapport au 4e trimestre 2020, selon Counterpoint. La 5G a déjà représenté 20% du marché en valeur au cours du trimestre.

Le cabinet d’études explique ce redressement grâce à l’amélioration de crise sanitaire, la pandémie de Covid-19 semblant sous contrôle à l’échelle mondiale. La Chine a maintenu son avance sur toutes les zones géographiques avec une demande croissante de modules IoT cellulaires. L’Europe, l’Amérique du Nord et le Japon ont enregistré une croissance annuelle saine tandis que l’Amérique latine était la seule région à ne pas avoir augmenté en termes de chiffre d’affaires au cours du premier trimestre 2021.

Quectel, côté modules et Qualcomm, côté jeu de circuits, dominent les débats

Le Chinois Quectel continue de dominer le classement mondial des fournisseurs de modules IoT cellulaires en termes de volume et de revenus. Le fournisseur basé à Shanghai a vu ses livraisons et ses revenus bondir respectivement de 67% et 78% au cours du trimestre. Thales a continué à maintenir sa deuxième position grâce aux revenus de la 5G qui ont augmenté séquentiellement de plus de 80%, ce qui a permis au groupe français de réduire son retard avec Quectel et de maintenir l’écart avec Fibocom, troisième plus grand fournisseur de modules. Fibocom se développe à l’échelle mondiale au-delà de la Chine en mettant l’accent sur les segments de la télématique, des routeurs et des PC. Counterpoint s’attend ainsi à une forte concurrence entre Fibocom et Thales au cours des prochains trimestres pour occuper le deuxième rang mondial en termes de revenus.

Certains des principaux opérateurs historiques tels que Telit et Sierra Wireless continuent de rester concentrés sur des marchés occidentaux spécifiques. Ils ont tous deux cédé leurs activités de modules IoT pour l’automobile. L’activité de modules automobiles de Sierra a été acquise l’année dernière par un consortium d’investisseurs dirigé par Fibocom pour former Rolling Wireless, qui est rapidement devenu le cinquième plus grand fournisseur de modules IoT cellulaires au monde. La signature de contrats avec les principaux constructeurs automobiles tels que Volkswagen, Audi, Porsche, Renault-Nissan et Stellantis aide Rolling Wireless à augmenter sa part de marché.

Alors que les modules basés sur les technologies LPWA telles que NB-IoT et LTE-M ont continué de croître au-dessus de la moyenne du marché, les progressions des standards LTE-Cat 1 et 5G sont devenus les plus rapides, souligne Counterpoint. Cette adoption rapide a aidé Qualcomm à renforcer encore sa position dominante pour conquérir près de la moitié du marché en termes de volume, offrant différents types de chipsets IoT cellulaires aux fournisseurs de modules. Les autres fournisseurs de puces qui font des progrès sur ce marché sont les Chinois ASR Microelectronics et Unisoc, notamment pour le segment 4G Cat 1. Le Français Sequans est également en croissance avec un solide portefeuille de chipsets et de modules 4G, 4G Cat-1, LPWA et 5G. Counterpoint estime que la concurrence devrait être exacerbée dans le segment LTE Cat-1 à croissance rapide, le prix moyen de ces modules tombant en dessous de 10 $ l’unité. MediaTek devrait également améliorer sa part de marché pour les circuits destinés aux modules 4G et 5G.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This