Sélectionner une page

Nissan cède son activité batteries pour voiture électrique au Chinois GSR Capital

Nissan cède son activité batteries pour voiture électrique au Chinois GSR Capital

Le 8 août, le constructeur automobile nippon Nissan Motor a signé un accord définitif avec le fonds d’investissement chinois GSR Capital pour lui céder ses activités dans le développement et la fabrication de batteries pour la voiture électrique. Le montant du rachat n’a pas été précisé.

L’accord couvre la division batteries de Nissan avec des implantations au Japon, AESC (Automotive Energy Supply Corporation) et les unités de production de batteries de Nissan aux Etats-Unis et en Angleterre.

Pour permettre cet accord, Nissan va tout d’abord racheter à NEC et à sa filiale NEC Energy Devices les 49% que son compatriote possède dans AESC, la société commune qu’ils avaient créée en 2007.

« C’est un accord gagnant-gagnant pour AESC et Nissan. Cela permet à AESC d’utiliser les réseaux de GSR et sa capacité d’investissement pour développer sa clientèle et accroître sa compétitivité. À son tour, cela améliorera la compétitivité de Nissan dans l’électromobilité. AESC restera un partenaire très important pour Nissan alors que nous approfondissons notre attention sur la conception et la production de véhicules électriques leaders du marché », a commenté Hiroto Saikawa, président et CEO de Nissan.

Nissan a vendu 5,63 millions de véhicules de tous types en 2016. Partenaire de Renault au sein de l’alliance Renault-Nissan depuis 1999, le groupe japonais a acquis 34% de Mitsubishi Motors en 2016. Ensemble, les trois partenaires de l’alliance produisent plus de 10 millions de véhicules par an.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This