Sélectionner une page

Nokia France assure 2500 postes en R&D d’ici fin 2018

Nokia France assure 2500 postes en R&D d’ici fin 2018

Lors d’un entretien hier avec Benjamin Griveaux, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, la direction de Nokia France lui a confirmé qu’elle atteindra bien 2500 postes en recherche et développement d’ici fin 2018 et un effectif global de 4200 postes au 14 janvier 2018, conformément à ses engagements pris lors du rachat d’Alcatel Lucent.

Les modalités pour atteindre l’ensemble des engagements seront présentées le 2 octobre prochain à Bercy lors d’un comité de suivi qui réunira les représentants des salariés et la direction de Nokia France. D’ici là, la direction de Nokia France a accepté de suspendre la procédure de PSE. Rappelons que Nokia prévoit 597 suppressions d’emplois en France.

La semaine dernière, le secrétaire d’état s’était entretenu avec les représentants du personnel de Nokia et les élus de Nozay et Lannion.

L’intersyndicale CFDT/CFE-CGC/CGT/CFTC avait alors détaillé au secrétaire d’état les engagements non tenus :

  • 3941 salariés dans la filiale ex Alcatel-Lucent contre 4200 promis,
  • 170 dans la filiale Nokia France historique au lieu de 235 promis ;
  • très grand retard dans les recrutements de jeunes ingénieurs (20% seulement effectués) ;
  • opacité sur les stratégies produits sauf la 5G qui est présente sur le site de Nozay (Nokia Paris Saclay);
  • incompréhension sur la recherche avancée, etc.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This