La première connexion de bout en bout par transmission radio, réalisée le 6 septembre 2018 en partenariat avec Verizon sur un réseau commercial 5G New Radio compatible 3GPP, a marqué le début d’une période de douze mois pendant laquelle Nokia a réalisé 23 « premières » en matière de 5G, sur six continents et dans un large éventail de domaines technologiques, revendique l’équipementier télécoms finlandais.

Au cours des douze derniers mois, 6 premières mondiales en 5G ont été réalisées grâce à la technologie Nokia, avec notamment :

  • Le premier environnement de test pour le développement d’une voiture connectée utilisant la 5G, avec la fourniture des stations de base Nokia compatibles 3GPP pour Softbank ;
  • Les premiers essais en conditions industrielles réelles au port de Hambourg en Allemagne, en partenariat avec l’autorité portuaire de Hambourg (HPA) et Deutsche Telekom ;
  • La première connexion 5G par transmission radio utilisant la bande 2,5 GHz et les antennes MIMO massif sur le réseau commercial de Sprint à San Diego, en partenariat avec Qualcomm Technologies et Sprint.

Nokia a également mis en œuvre 7 premières technologiques en 5G, parmi lesquelles figurent (outre la connexion de septembre 2018 en partenariat avec Verizon) :

  • Le premier streaming TV en 8K ultra haute définition en conditions réelles sur la 5G, réalisé en partenariat avec France Télévisions ;
  • La première expérience gaming en réalité virtuelle basée sur le cloud, via un réseau 5G optimisé par l’intelligence artificielle utilisant une architecture RAN ouverte pour gérer la forte sollicitation du réseau qu’entraîne une expérience gaming en réalité virtuelle, en collaboration avec CMCC ;
  • La première solution 5G déployée pour l’un des plus grands événements mondiaux (le hajj, en Arabie saoudite), utilisant la VR pour permettre aux visiteurs de vivre le hajj à distance, comme s’ils y étaient ;

Nokia, avec ses clients et partenaires, a en outre réalisé 10 premières géographiques en 5G, avec notamment :

  • Le premier pilote en extérieur de 5G New Radio sur une bande de fréquence 3,5 GHz à Singapour, en partenariat avec StarHub ;
  • La première couverture complète en 5G dans un état européen : grâce à Nokia et TIM, la République de Saint-Marin est devenue le premier pays entièrement couvert en 5G ;
  • Les premiers contrats 5G en Afrique du Sud avec Rain, en Amérique latine avec ANTEL en Uruguay, et plus récemment en Nouvelle-Zélande avec Vodafone New Zealand ;
  • Le premier réseau d’accès radio virtualisé (vRAN) 5G à Washington.

« Que ce soit pour permettre à de nouvelles zones géographiques de tester pour la première fois les possibilités qu’offre la 5G, pour faire avancer la technologie et repousser les limites de la 5G ou pour réaliser des expérimentations 5G jamais réalisées auparavant, le portefeuille de bout en bout de Nokia permet aux clients de repousser le champ des possibles, au moment où le potentiel de la 5G commence réellement à prendre forme », souligne Marcus Weldon, directeur de la technologie chez Nokia et président de Bell Labs.