Sélectionner une page

Nordic mixe plusieurs coeurs Cortex-M33 et RISC-V dans sa nouvelle génération de SoC Bluetooth LE

Nordic mixe plusieurs coeurs Cortex-M33 et RISC-V dans sa nouvelle génération de SoC Bluetooth LE

Des cœurs Cortex-M33, quelques cœurs RISC-V, un frontal RF performant et basse consommation et une bonne dose de sécurité : telle est la recette des dernières puces sans fil multiprotocoles du Norvégien.

Avec le lancement du premier membre de sa quatrième génération de SoC sans fil multiprotocoles, le Norvégien Nordic Semiconductor entend s’affirmer en tant que leader des puces Bluetooth Low Energy. Inaugurant la série nRF54, qui fait suite aux séries nRF51, nRF52 et nRF53, le SoC référencé nRF54H20 se veut une solution adaptée aux applications IoT nécessitant une puissance de traitement élevée, une efficacité énergétique de haut vol et une sécurité de pointe.

Adoptant une architecture matérielle inédite fabriquée à partir du procédé 22FDX de GlobalFoundries, le nRF54H20 est capable de prendre en charge le Bluetooth 5.4 et les futures spécifications Bluetooth, ainsi que les normes LE Audio, Bluetooth Mesh, Thread, Matter, etc.

Peu disert quant à l’architecture de son SoC, Nordic indique seulement que la puce est construite autour de “plusieurs” cœurs Cortex-M33 et de “plusieurs” cœurs RISC-V cadencés jusqu’à 320 MHz, chacun d’eux étant optimisé pour une charge de travail spécifique. La société précise que le processeur d’application dédié dispose du double de la puissance de traitement (2x CoreMark) du processeur d’application du fleuron actuel de Nordic, à savoir le nRF5340.

Le nouveau venu intègre par ailleurs 2 Mo de mémoire non volatile et 1 Mo de Ram, ainsi que plusieurs nouvelles interfaces numériques et analogiques, notamment une interface pour mémoire externe haute performance à 400 Mbit/s, un port USB haut débit à 480 Mbit/s, deux périphériques I3C, un contrôleur CAN FD et un convertisseur analogique-numérique 14 bits.

Pour la partie radio à 2,4 GHz, la puce de Nordic est présentée comme la première du marché à offrir une sensibilité de -100 dBm en réception d’un signal Bluetooth LE de 1 Mbit/s. Combiné avec une puissance d’émission allant jusqu’à 10 dBm, le nRF54H20 offre un budget de liaison suffisant pour une robustesse accrue et une portée plus importante, selon le Norvégien, qui précise que la consommation en réception est réduite de moitié par rapport à celle du nRF5340.

Enfin, Nordic a également soigné l’aspect sécurité du SoC nRF54H20 puisqu’il est compatible avec la certification PSA (Platform Security Architecture) Level 3, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité IoT. Le SoC prend en charge des services de sécurité tels que Secure Boot, Secure Firmware Update et Secure Storage et dispose d’accélérateurs cryptographiques renforcés et de capteurs qui détectent une attaque en cours et prennent les mesures appropriées.

La puce est actuellement échantillonnée auprès de clients sélectionnés.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2023
L M M J V S D
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This