Sélectionner une page

NXP, seul européen du Top10 de la R&D en semiconducteurs

NXP, seul européen du Top10 de la R&D en semiconducteurs

L’an passé, dans un marché atone, l’industrie mondiale des semiconducteurs a dépensé 56,5 milliards de dollars en recherche et développement, soit 1% de plus qu’en 2015, selon IC Insights. Parmi les dix premières entreprises en termes de dépenses de R&D, Qualcomm est l’entreprise dont le ratio dépenses de R&D rapporté au chiffre d’affaires est le plus important (33,1%), devant Toshiba (27,6%) et Intel (22,4%).

En montant des dépenses de R&D, Intel reste toutefois l’incontestable numéro un, avec 12,74 milliards de dollars investis, soit 23% des dépenses mondiales de R&D en semiconducteurs.

Les plus fortes progressions en termes de dépenses de R&D du Top10 ont en 2016 été le fait du Taïwanais MediaTek (+13%, à 1,73 milliard), devant les fabricants de mémoires coréens Samsung (+11%) et SK Hynix (+9%). IC Insights souligne le faible ratio dépenses de R&D/ventes de Samsung (6,5%), qui le rapproche davantage d’un fondeur (TSMC présente un ratio de 7,5%) que de ses concurrents IDMs.

Notons que NXP Semiconductors est le seul européen du Top10. Il devrait en outre être absorbé par Qualcomm cette année. Si l’on extrapole le classement aux fabricants de semiconducteurs qui ont dépensé plus de 1 milliard de dollars en 2016, il est toutefois rejoint à la 13e place par STMicroelectronics dont le ratio R&D/Ventes atteint 19,3%.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This