Après avoir frôlé le crash en mars 2020 à cause du Coronavirus, OneWeb, la société de communication par satellite en orbite terrestre basse (OTB), détenue désormais conjointement par le gouvernement britannique et l’entreprise Bharti Global, annonce l’obtention de financements supplémentaires auprès de SoftBank et Hughes Network Systems, portant son financement total à 1,4 milliard de dollars.

Les capitaux levés permettent à la société d’être entièrement financée pour sa flotte de satellites de première génération, qui doit totaliser 648 satellites, d’ici la fin de 2022.

La mission de OneWeb est de fournir une connectivité à large bande dans le monde entier pour combler la fracture numérique en offrant à tous, partout dans le monde, un accès à l’Internet des objets (IoT) du futur et une voie vers la 5G. Le système satellitaire en orbite terrestre basse de OneWeb comprend un réseau de stations passerelles mondiales et une série de terminaux d’utilisateurs pour différents marchés clients, capables de fournir des services de communication rapides, à large bande passante et à faible latence. En décembre 2020, OneWeb a lancé 36 nouveaux satellites, construits dans l’usine d’assemblage de sa société commune avec Airbus en Floride, aux États-Unis, ce qui porte la flotte totale de la société à 110 satellites, tous pleinement fonctionnels, et bénéficiant de la priorité sur le spectre de l’Union internationale des télécommunications.

« La mission de OneWeb est de connecter tout le monde, partout. Nous avons réalisé de rapides progrès pour relancer l’activité depuis que nous sommes sortis du chapitre 11 en novembre. Nous accueillons les investissements de SoftBank et de Hughes comme une preuve supplémentaire de progrès vers la réalisation de notre objectif », se félicite Neil Masterson, p-dg de OneWeb.

« Nous sommes ravis de soutenir OneWeb alors que l’entreprise augmente sa capacité et passe à la vitesse supérieure en ce qui concerne la commercialisation. Nous sommes très heureux à l’idée de poursuivre notre partenariat avec Bharti, le gouvernement britannique et Hughes pour aider OneWeb à remplir sa mission de transformer l’accès à Internet dans le monde entier », a ajouté Masayoshi Son, directeur délégué, directeur d’exécution et p-dg de SoftBank. Softbank est, rapelons-le, le groupe japonais qui doit vendre Arm à Nvidia.

Pradman Kaul, président de Hughes, a également déclaré : « OneWeb continue d’inspirer le secteur et d’en attirer les meilleurs acteurs afin qu’ils se réunissent pour concrétiser sa constellation en orbite terrestre basse. Les investissements réalisés aujourd’hui par Hughes et SoftBank aideront à OneWeb à exploiter tout son potentiel en connectant les entreprises, les gouvernements et les clients de la mobilité, en particulier avec des services multi-transports qui complètent nos propres offres géostationnaires en répondant à la demande de haut débit dans le monde entier et en accélérant cette demande ».

Dans le cadre de cet investissement, SoftBank obtiendra un siège au conseil d’administration de OneWeb. Hughes investit par le biais de sa société mère EchoStar, et est également un partenaire de l’écosystème, en développant une technologie de réseau terrestre essentielle pour le système OneWeb.