Sélectionner une page

Onze Européens dont un seul Français dans le classement des 50 premiers sous-traitants mondiaux en 2021

Onze Européens dont un seul Français dans le classement des 50 premiers sous-traitants mondiaux en 2021
Advertisement

En 2021, le chiffre d’affaires cumulé des 50 premiers sous-traitants mondiaux en électronique a représenté 417 milliards de dollars, en augmentation de 38 milliards de dollars par rapport à 2020, soit +9,9 %, selon le bilan annuel de Manufacturing Market Insider, une newsletter spécialisée dans le secteur EMS. Onze Européens figurent dans le classement, dont Lacroix, seul Français du Top50 qui occupe la 43e place.

Les ventes des 50 premiers sous-traitants mondiaux ont ainsi fortement augmenté par rapport à 2020, dépassant la croissance du marché OEM de près du double, souligne MMI. Les dix premiers sous-traitants sont dans l’ordre : Foxconn, Pegatron, Wistron, Jabil, Flex, BYD Electronics, USI (le repreneur d’Asteelflash), Sanmina, New Kinpo Group et Celestica. L’évolution de leurs taux de croissance s’échelonne de -1,8 % (pour Flex) à +35,5% (groupe BYD). Le Taïwanais Foxconn a réalisé une croissance de ses revenus de 10,9% en 2021 pour représenter près de la moitié (48%) des revenus du Top10.

Les sous-traitants EMS de niveau 2 ont également obtenu des croissances enviables en 2021. MMI cite le Belge Connect Group, qui a enregistré un taux de croissance de +274% et le Chinois DBG (+141%). Viennent ensuite Le Français Lacroix, qui a pris le contrôle en fin d’année de Firstronic (+62,8%), le Canadien Creation Technologies, bénéficiant de son acquisition d’IEC Technologies (+58,3%), le Taïwanais Orient Semiconductor Technologies (+47,9 %), le Chinois BYD Electronics (+35,5 %), le Malaisien SMT Technologies (+31,3 %) et le Japonais SIIX (+30,1 %). L’Allemand Katek a vu ses ventes augmenter d’au moins 256%.

Concernant le classement des seuls Européens, Zollner occupe la 15e place, devançant Scanfil (31e), Videoton (33e), Connect Group (35e), Katek (36e), Enics (37e), TT Electronics (38e), Neways Electronics (39e), Lacroix (43e), GPV Group (45e) et Kitron (50e).

Dans l’ensemble, la région Asie-Pacifique a concentré environ 82% du chiffre d’affaires des 50 premiers sous-traitants mondiaux, à comparer à 16% pour le continent américain et 1,9% pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique (région EMEA). La région EMEA a été l’un des principaux bénéficiaires des remplacements et mises à niveau des matériels de télécommunications et des ordinateurs qui ont eu lieu en 2021. Le marché des équipements médicaux s’est fortement développé dans les trois régions, tout comme le marché automobile en raison de l’intérêt croissant pour les véhicules électriques, souligne MMI.

Manufacturing Market Insider compile principalement ses informations de classement à travers une enquête annuelle auprès de plus de 100 des plus grandes entreprises EMS dans le monde. Toutes les conversions de devises internationales sont basées sur les taux de conversion annuels moyens établis par la Réserve fédérale américaine.

Le classement des 50 premiers sous-traitants mondiaux est disponible ICI.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This