Le 1er septembre, le géant japonais Panasonic a finalisé le transfert de ses activités de semiconducteurs, principalement exploitées par Panasonic Semiconductor Solutions (PSCS), filiale consolidée à 100% de la société, à Nuvoton Technology, société de semiconducteurs taïwanaise, détenue à 62% par le fabricant de mémoires Winbond Electronics.

Les termes financiers de l’accord n’ont pas été divulgués. Mais lors de l’annonce de l’opération en novembre 2019, Reuters estimait la transaction en numéraire à 250 M$.

Panasonic, alors dénommé Matsushita, a démarré la production de semiconducteurs en 1957, à la faveur de la création d’une société commune avec Philips. Le retrait de Panasonic des semiconducteurs avait déjà été amorcé en plusieurs phases. En avril 2014, Panasonic avait créé une société commune avec le fondeur israélien Tower Semiconductor pour y transférer une partie de sa production de puces (Nuvoton reprend la participation de Panasonic dans la société commune). En 2015, le groupe japonais a transféré son activité circuits systèmes LSI à Socionext. Au printemps 2019, Panasonic a également annoncé la vente d’une partie de ses activités composants discrets à son compatriote Rohm Semiconductor. Enfin, en dehors des composants électroniques, Panasonic avait également annoncé en novembre dernier son retrait du marché des écrans LCD.

PSCS est un fournisseur mondial de semiconducteurs proposant des capteurs d’image, des DSP, des microcontrôleurs, des batteries, des circuits pour cartes à puce, des circuits de gestion de l’alimentation, des MOSFETs, des composants RF, GaN et des diodes laser. L’entreprise sera rebaptisée Nuvoton Technology Corporation Japan.

Grâce à cette acquisition, Nuvoton met la main sur les équipes de R&D de PSCS, sur ses technologies composants (notamment en microcontrôleurs et capteurs) et sur des implantations au Japon. À long terme, Nuvoton compte améliorer ses capacités technologiques, diversifier sa gamme de produits, élargir son périmètre d’activité ainsi que la croissance de ses revenus, gagner des parts de marché supplémentaires et ainsi accroître sa visibilité au Japon et sur le marché mondial.

Nuvoton a été externalisé en tant que filiale de Winbond Electronics en juillet 2008 et est entré en Bourse en septembre 2010. En 2019, Nuvoton a réalisé un chiffre d’affaires de 10,4 milliards de dollars taïwanais (353 M$), en progression de 3,26% par rapport à 2018. Au premier semestre 2020 Nuvoton a réalisé 77% de ses ventes dans les microcontrôleurs.

Voir la présentation de Nuvoton