L’Américain II-VI, un leader mondial des matériaux d’ingénierie et des composants optoélectroniques, vient de finaliser le rachat de son compatriote Finisar, un spécialiste des composants pour communications optiques. La transaction avait été annoncée pour la première fois le 9 novembre 2018 pour un montant de 3,2 milliards de dollars.

Les actionnaires de Finisar détiendront environ 32% de la société fusionnée. Sur une base pro forma, le chiffre d’affaires annuel de la nouvelle entité sera d’environ 2,5 milliards de dollars.

La combinaison de II-VI et de Finisar forme une entreprise de premier plan dans la photonique et les semiconducteurs composés, pour les marchés des télécoms, de l’électronique grand public, de la défense, des lasers industriels, de l’automobile, des équipements pour SC, des sciences de la vie et de l’électronique grand public. Ensemble, II-VI et Finisar emploient plus de 25 000 collaborateurs dans 70 sites à travers le monde.

« Aujourd’hui, notre société fait un pas de géant pour servir un marché en forte croissance. La puissante combinaison de II-VI et de Finisar fait de nous le leader mondial des communications optiques et maintient notre leadership sur nos autres marchés finaux clés, avec un portefeuille de produits de classe mondiale et une expertise technologique approfondie qui nous permet d’offrir des solutions plus intégrées et plus efficaces », a déclaré Vincent D. Mattera, président et CEO de II-VI, qui rappelons-le, avait racheté Anadigics en 2016.

« Avec près de 80 ans de leadership combiné dans les domaines de la photonique et des semiconducteurs composés, il est logique que Finisar rejoigne la famille II-VI afin de continuer à fournir les meilleurs produits et solutions possibles », a déclaré Todd Swanson, co-CEO de Finisar.

II-VI sera organisé en deux segments appelés solutions photoniques et semiconducteurs composés. Le segment des semiconducteurs composés compte devenir un leader du marché dans le domaine des matériaux et des dispositifs différenciés, tels que ceux à base d’arséniure de gallium, de phosphure d’indium, de nitrure de gallium et de carbure de silicium. Le segment Solutions photoniques exploite les plateformes technologiques de semiconducteurs composés de II-VI pour fournir des composants et des sous-systèmes différenciés.

La société combinée prévoit réaliser des synergies de coûts d’exploitation de 150 millions de dollars dans les 36 mois suivant la clôture.

Voir la présentation du rachat