Les ventes mondiales de semiconducteurs ont totalisé 123,1 milliards de dollars au cours du premier trimestre de 2021, soit une augmentation de 3,6% par rapport au trimestre précédent et 17,8% de plus qu’au premier trimestre de 2020, selon les statistiques du WSTS. En mars, la Chine et le reste de l’Asie ont nettement tiré la croissance.

Les ventes mondiales pour le mois de mars 2021 ont été de 41,05 milliards de dollars, soit une augmentation de 3,7% par rapport au mois précédent et de 17,8% par rapport à mars 2020.

« Les ventes mondiales de semiconducteurs sont restées fortes au cours du premier trimestre de 2021, dépassant les ventes du trimestre précédent et dépassant largement le total du premier trimestre de l’année dernière. En variation annuelle et séquentielles, les ventes de mars ont augmenté sur tous les principaux marchés régionaux, et la demande a augmenté dans toute une gamme de catégories de produits », a déclaré John Neuffer, président de la SIA.

Séquentiellement, les ventes de mars ont progressé de 5,8% en Europe, à 3,68 milliards de dollars, et ont augmenté de 8,7% par rapport à mars 2020.

Elles ont progressé en un mois de 5,3% en Chine, à 14,47 milliards de dollars, de 3,4% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine, à 11,58 milliards de dollars, de 3,1% au Japon (à 3,26 milliards), et d’un modeste 0,6% sur le continent américain (à 8,05 milliards).

Par rapport à mars 2020, les ventes ont également progressé dans toutes les régions du monde : +8,7% en Europe, +13% au Japon, +9,2% sur le continent américain, +25,6% en Chine et +19,6% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine et autres.

A l’heure de publication, les statistiques de l’ESIA en euros n’étaient pas encore disponibles.