Thales Alenia Space a été sélectionné par la Commission européenne dans le cadre d’un nouveau contrat stratégique visant à étudier la faisabilité d’un service d’intégrité destiné à compléter la précision du système global de navigation par satellite européen EGNSS, dans la perspective d’une application au profit des véhicules autonomes.

La société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%) va proposer une approche nouvelle en s’appuyant sur la combinaison de plusieurs capteurs, incluant et complétant les évolutions du niveau de précision du système EGNSS, afin de garantir le niveau d’intégrité nécessaire pour répondre aux besoins de positionnement ultra précis et fiable de nouvelles applications exigeantes. Celles-ci concernent les véhicules routiers autonomes, mais aussi les moyens de transport autonomes dans les secteurs maritime et ferroviaire.

Après avoir remporté l’année dernière le projet EPICURE, basé sur un concept d’intégrité pour le secteur routier (péage, assurance à la conduite), et le projet IMPRESS, qui vise à mettre en œuvre un service d’intégrité pour la signalisation et la séparation des trains sur les voies ferrée, Thales Alenia Space, par le biais de ce nouveau contrat, visera l’extension des services d’intégrité et de sauvegarde de la vie humaine, mis en place dans l’aviation, aux secteurs des transports routier, ferroviaire et maritime.

Maître d’œuvre du service EGNOS (European Geostationary Navigation Overlay Service) depuis 25 ans, acteur majeur au cœur du système et du segment sol de mission Galileo, responsable de la réalisation de 6 nouveaux satellites Galileo de Seconde Génération, Thales Alenia Space confirme ainsi son rôle d’acteur majeur de la navigation par satellite en Europe.

Aujourd’hui, le GNSS est l’élément névralgique d’un large éventail d’applications de géolocalisation. Demain, l’ajout et l’intégration d’un service d’intégrité, destiné à compléter la précision du système EGNSS, favorisera l’émergence à grande échelle d’applications où la précision est cruciale pour la sécurité, comme c’est le cas des véhicules autonomes dans de multiples secteurs.

Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 1,850 milliard d’euros en 2020 et emploie environ 7700 personnes dans 10 pays.