Sélectionner une page

Première prévision d’un recul des ventes de semiconducteurs en 2015

Première prévision d’un recul des ventes de semiconducteurs en 2015

Le marché mondial des semiconducteurs passe dans le rouge. Gartner est la première société d’études à envisager une baisse de la consommation de puces cette année : -0,8%, à 337,8 milliards de dollars. En juillet, Gartner prévoyait encore 2,2% de croissance. L’impact d’un dollar fort qui augmente le coût des systèmes électroniques, notamment en Europe et au Japon, et l’affaiblissement de la demande sur des marchés clés comme les PC, les tablettes, voire les smartphones, expliquent cette funeste prévision.

Si elle se matérialise, il s’agirait de la première baisse de marché depuis 2012, année où les ventes de semiconducteurs avaient reculé de 2,6%. Gartner relève que la saisonnalité des ventes qui se manifeste habituellement pour anticiper la demande des fêtes de fin d’année, ne s’est pas matérialisée. En conséquence, la croissance dans la seconde moitié de l’année ne sera pas assez forte pour compenser le recul du premier semestre.

Gartner prévoit néanmoins un retour modeste à la croissance pour 2016 : +1,9%, à 344,1 milliards de dollars. Toutefois, l’industrie des mémoires Drams devrait être en surcapacité de production l’an prochain, entrainant une baisse des prix et un recul du marché des Drams de 12,2%.

sc-121015

Source : Semiconductor Intelligence

Le cabinet d’études britannique Future Horizons, qui verse généralement dans l’optimisme, a également révisé sa prévision à la baisse et table désormais sur une hausse des ventes mondiales de semiconducteurs de seulement 1% à 2%, loin de sa prévision de +8,5% en janvier. Après un recul des ventes de 4,9% au premier trimestre, à 83 milliards de dollars, le marché aurait progressé de 1% au deuxième trimestre (à 84 milliards), puis pourrait avoir crû de 5% au troisième trimestre, avant une baisse attendue de 1% au quatrième trimestre.

Mais la bonne nouvelle pour les fabricants de semiconducteurs est que les stocks semblent sous contrôle. C’est du moins l’analyse qu’en faisait récemment Semiconductor Intelligence, qui prévoit, quant à lui, une hausse du marché limitée à 1,5%. Le niveau de stocks chez les principaux fabricants de semiconducteurs n’aurait pas subi de variable notable au cours des 18 derniers mois, à l’exception toutefois d’Intel et Qualcomm. Pas d’évolution notable non plus des stocks des grands clients, des sous-traitants et des distributeurs (voir analyse).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This