Sélectionner une page

Prises de commandes en baisse de 15% pour Airbus en 2016

Prises de commandes en baisse de 15% pour Airbus en 2016

Airbus a publié ce matin des résultats 2016 mitigés et table sur de bonnes perspectives pour 2017. Certes, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 3% pour atteindre 67 milliards d’euros, pour un bénéfice net de 995 millions d’euros (2015 : 2696 millions d’euros). Masi les prises de commandes en 2016 se sont élevées à 134 milliards d’euros, en chute de 15% par rapport à 2015 (159 milliards d’euros), portant la valeur totale du carnet de commandes à 1060 milliards d’euros au 31 décembre 2016 (fin 2015 : 1006 milliards d’euros).

Le chiffre d’affaires de la division aviation civile (Commercial Aircraft) a progressé de 7%, à 49,2 milliards d’euros, reflétant les livraisons record de 688 avions (2015 : 635 avions) et des effets de change favorables.  Mais les prises de commandes ont chuté de 17%, à 115 milliards d’euros. Airbus a reçu 731 commandes nettes d’avions commerciaux (2015 : 1080 avions), dont 41 A350 XWB et 83 A330. Le ratio commandes nettes / livraisons est supérieur à 1, alors que le carnet de commandes atteint un niveau record de 6874 avions commerciaux au 31 décembre 2016.

En dépit d’une hausse globale des livraisons à 418 unités (2015 : 395 unités), le chiffre d’affaires de la division Helicopters a diminué de 2%, à 6,65 milliards, en raison d’un mix de livraisons moins favorable et d’une baisse des services en raison du moindre nombre d’heures de vol d’hélicoptères commerciaux. Les commandes nettes d’hélicoptères se sont élevées à 353 (2015 : 333 commandes nettes).

Le chiffre d’affaires d’Airbus Defence and Space a diminué de 9%, à 11,85 milliards, en raison de l’impact négatif d’environ 1 milliard d’euros résultant du changement de périmètre consécutif à la refonte du portefeuille, mais demeure globalement stable sur une base comparable. La division Defence and Space a enregistré un ratio commandes nettes / livraisons supérieur à 1, notamment grâce à une bonne dynamique dans les avions militaires et les satellites. Les principales commandes concernent la vente au Canada de 16 avions de recherche et sauvetage C295W et la signature de contrats de maintien en conditions opérationnelles de l’Eurofighter.

Les dépenses de R&D autofinancées du groupe ont diminué à 2970 millions d’euros (2015 : 3460 millions d’euros).

« Nous avons honoré les engagements pris l’année dernière en termes de performances et d’objectifs, à l’exception de l’A400M, qui a représenté une charge totale de 2,2 milliards d’euros en 2016. Réduire les risques et renforcer l’exécution de ce programme est absolument prioritaire en 2017 », a commenté Tom Enders, Président exécutif (CEO) d’Airbus.

Pour 2017, Airbus prévoit la livraison de plus de 700 avions commerciaux.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This