Sélectionner une page

Processeurs Epyc Embedded d’AMD : jusqu’à 96 cœurs au service des systèmes embarqués

Processeurs Epyc Embedded d’AMD : jusqu’à 96 cœurs au service des systèmes embarqués

Disposant de 16 à 96 cœurs selon les modèles, la quatrième génération des processeurs Epyc Embedded qu’AMD a présentée cette semaine à Embedded World combine les performances des processeurs pour centres de données aux exigences des systèmes embarqués en termes de fiabilité et de pérennité de l’offre.

La performance des processeurs pour centres de données appliquée aux systèmes embarqués. Tel pourrait être le slogan de la quatrième génération de processeurs multicoeurs Epyc Embedded qu’AMD a dévoilée lors du salon Embedded World qui ferme ses portes ce soir à Nuremberg.

Basée sur l’architecture Zen 4 et un procédé en 5 nm, la série 9004 des processeurs Epyc Embedded, qui combine vitesse et performances tout en aidant à réduire à la fois les coûts énergétiques globaux du système et le coût total de possession (TCO), se décline en 10 modèles disposant de 16 à 96 cœurs et affichant une enveloppe thermique (TDP) allant de 200 W à 400 W. Ces processeurs incluent par ailleurs des fonctionnalités de sécurité améliorées visant à minimiser les menaces et à maintenir un environnement de calcul sécurisé de la mise sous tension jusqu’à l’exécution.

« Avec les processeurs Epyc Embedded de la série 9004, nous apportons la puissance de l’informatique des centres de données au niveau des applications de réseaux embarqués, de sécurité, de stockage et industrielles, souligne Rajneesh Gaur, vice-président d’AMD et directeur général de la division Embedded Solutions Group d’AMD. Ils sont destinés aux charges de travail élevées, aux systèmes embarqués « toujours actifs » nécessitant des performances de calcul exceptionnelles et une agilité d’E/S, dans un profil optimisé en termes de puissance. »

Compte tenu des applications visées, les processeurs de la série 9004 offrent également des avantages spécifiques au secteur de l’embarqué en termes de fiabilité et de longévité du système. Pour cela, ils intègrent la fonctionnalité NTB (Non Transparent Bridge), qui contribue à améliorer la fiabilité du système en permettant l’échange de données entre deux processeurs redondants, ainsi qu’un module mémoire hybride de type NVDIMM (Non-Volatile Dual In-line Memory Module) composé de Dram volatile et de mémoire Flash non volatile dont le rôle est de conserver les données après une panne de courant ou une réinitialisation du système, en enregistrant le contenu de la Dram dans la mémoire Flash. Une interface SPI double permet par ailleurs d’assurer un démarrage sécurisé grâce à la prise en charge de deux ROM hors de la puce.

Précisions également que la disponibilité de ces processeurs est planifiée jusqu’à 7 ans pour répondre aux exigences de l’industrie.

En cours d’échantillonnage, en attendant une production de volume prévue dès le mois prochain, les nouveaux processeurs Epyc Embedded d’AMD équipent déjà deux solutions client, en l’occurrence le serveur Simatic IPC RS-828A de Siemens et la carte serveur ASMB-831 d’Advantech.

Le système de Siemens est conçu pour les infrastructures hyperconvergentes desservant un large éventail d’applications, notamment la fabrication automobile, les stations de base 5G et les clouds publics IoT. Le serveur peut également être utile pour les applications basées sur l’IA ou des calculs lourds, comme le suivi visuel dans un environnement de vente au détail.

Quant à la carte serveur d’Advantech, elle est dédiée à l’analyse d’images dans divers cas d’usage, notamment la vision industrielle, l’AOI (inspection optique automatisée) et la reconnaissance faciale pour les applications de ville intelligente et de sécurité.

« Siemens a sélectionné les processeurs d’AMD pour son nouveau serveur hautes performances de classe “centre de données”, car ils procurent de manière fiable des performances et une efficacité énergétique, tout en étant capables de fonctionner de manière transparente à des températures extrêmes, ainsi que dans des environnements soumis à des vibrations ou des interférences électromagnétiques ; ils ouvrent ainsi de nouvelles opportunités pour le marché industriel », précise Thibault de Assi, responsable de la branche informatique industrielle de Siemens.

Dans le cadre d’Embedded World, AMD a présenté divers démonstrateurs de systèmes dédiés aux applications industrielles, de vision, automobiles et de santé, basés sur les nouveaux processeurs Epyc Embedded de la série 9004, mais également sur les Ryzen Embedded, les SOM Kria et les SoC adaptatifs Zynq et Versal.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This