Sélectionner une page

Rachat de Tower Semiconductor : Intel jette l’éponge

Rachat de Tower Semiconductor : Intel jette l’éponge

Faute d’avoir obtenu à temps l’accord des autorités chinoises, Intel renonce à l’acquisition du fondeur israélien qui devait étoffer son activité IFS (Intel Foundry Services).

Sans un mot, les autorités chinoises de régulation ont mis un coup d’arrêt aux espoirs d’Intel d’étoffer son activité IFS (Intel Foundry Services) de fonderie, via le rachat du fondeur israélien Tower Semiconductor.

© Intel

En l’absence de réponse de Pékin avant la date butoir du 15 août, pas de feu vert possible pour cette acquisition par Intel qui a donc décidé de lâcher l’affaire. Le groupe américain, qui s’était engagé à débourser 5,4 milliards de dollars pour s’offrir Tower Semiconductor lors de l’annonce du rachat en février 2022, devra payer à la société israélienne une indemnité de résiliation d’un montant de 353 millions de dollars.

Un air de déjà vu

Il faut probablement y voir les conséquences de la guerre économique que se livrent les Etats-Unis et la Chine dans le domaine des semiconducteurs. La non réponse des autorités chinoises ici n’est d’ailleurs pas sans rappeler la tentative avortée de rachat de NXP par Qualcomm en 2018, suite à l’absence de retour de Pékin avant la date limite.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

septembre 2023
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This