Sélectionner une page

Rachat en vue de Cobham Aerospace Communications par Thales

Rachat en vue de Cobham Aerospace Communications par Thales

Thales est entré en négociations exclusives pour acquérir Cobham Aerospace Communications et ainsi renforcer son portefeuille avionique dans les systèmes de communications de sécurité avancés pour cockpits afin de bien se positionner sur une évolution majeure du marché de l’aéronautique : le cockpit connecté.

Le groupe Thales est entré en négociations exclusives avec Cobham Aerospace Communications (AeroComms), l’un des principaux fournisseurs de systèmes de communications de sécurité avancés pour les cockpits, en vue d’en faire l’acquisition pour un montant d’ores et déjà fixé à 1,1 milliard de dollars.
La finalisation du projet d’acquisition est anticipée au cours du premier semestre 2024 et il est prévu que Thales la finance sur sa trésorerie disponible.

Employant environ 690 collaborateurs dont 190 ingénieurs, Cobham Aerospace Communications est l’un des principaux fournisseurs de systèmes avioniques aéroportés dans les domaines des communications par satellite, de la gestion audio/radio, des antennes, des lumières, des horloges et des interfaces homme-machine. Au fil des années, cette entreprise dont le siège est basé à Rungis (94) et qui devrait générer un chiffre d’affaires d’environ 200 millions de dollars en 2023, a développé une empreinte à l’international avec plusieurs sites en France (Dourdan, Rungis, Toulouse, Troyes), aux États-Unis, au Canada, en Afrique du Sud et au Danemark, et des bureaux de vente à Singapour, en Chine et en Inde.

Le site de Troyes de Cobham Aerospace Communications – © Cobham Aerospace Communication

En intégrant le portefeuille de systèmes de communications de sécurité des cockpits développé par Cobham Aerospace Communications, Thales entend bien se positionner pour saisir les opportunités générées par l’évolution du marché de l’avionique vers le cockpit connecté, et répondre pleinement aux besoins en connectivité permanente et sécurisée de ce secteur d’ici à la fin de la décennie. L’offre de produits de Cobham Aerospace Communications comprend notamment des systèmes satcom en bande L (antennes et émetteurs-récepteurs), des solutions numériques de gestion audio-radio et des systèmes d’antennes passives pour la connectivité, les communications et la navigation. L’entreprise bénéficie par ailleurs d’une base de clients diversifiée, le domaine de la défense représentant environ 30 % du chiffre d’affaires attendu en 2023.

« Grâce à cette acquisition, Thales pourra se positionner au cœur de la révolution technologique du marché des communications et de la connectivité en vol, garantes d’un avenir plus durable pour l’aéronautique, se réjouit ​Yannick Assouad, directrice générale adjointe des Activités avioniques de Thales. L’assurance d’une connexion live cybersécurisée entre le cockpit et les contrôleurs aériens permettra d’optimiser en temps réel la trajectoire des avions, réduisant ainsi significativement la consommation de carburant et, en conséquence, les émissions de CO2, d’ici deux à trois ans. »

Quant à Nicolas Bonleux, directeur général de Cobham Aerospace Communications, il estime que « cette acquisition témoigne du succès de la transformation de notre groupe menée depuis quelques années sous la direction d’Advent, avec des investissements R&D significatifs qui ont permis de conforter notre positionnement parmi les leaders sur nos marchés, y compris cette année avec une série de nouveaux contrats signés ».

Au-delà de l’offre produits, Thales voit également dans ce rachat une transaction créatrice de valeur. Dès la première année après l’acquisition, et avant prise en compte des synergies, Thales anticipe une relution du bénéfice net par action.

Des synergies de coûts nets avant impôt estimées à 10 millions de dollars par an en rythme de croisière, sont envisagées, grâce au regroupement des activités satcom et des systèmes de gestion audio-radio numériques de l’entité Thales Avionics au sein de Cobham Aerospace Communications, à l’alignement des programmes de R&D et des feuilles de route technologiques, à l’intégration verticale et à l’optimisation des achats, ainsi qu’à la convergence des activités de support, services et réparations.

Quant aux synergies de revenus, Thales les évalue à 40 millions de dollars par an en rythme de croisière, grâce à un délai de commercialisation accéléré pour les satcoms, à des offres satcoms combinées des entités Thales Avionics et Cobham Aerospace Communications, à une capacité de commercialisation élargie des systèmes de gestion audio-radio numériques de Cobham, et à la stimulation des activités d’après-vente.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This