Fin juillet, le groupe britannique Wireless Logic a racheté Matooma, entreprise implantée à Montpellier spécialisée dans la fourniture de cartes SIM et de services M2M/IoT industriels. Le montant du rachat n’a pas été dévoilé. Discrète jusqu’ici concernant ce passage sous pavillon britannique, Matooma annonce qu’elle détaillera dans une prochaine communication les enjeux et avantages du rapprochement avec le groupe Wireless Logic.

Pour Matooma, cette acquisition est une opportunité pour l’entreprise d’accélérer son développement, de renforcer ses offres de service et de continuer à améliorer son accompagnement auprès des entreprises.

Wireless Logic Group, qui se présente comme le premier fournisseur de plate-forme de connectivité IoT en Europe, a annoncé fin juillet l’acquisition de Matooma. L’acquisition de Matooma, pour un montant non divulgué, est la troisième acquisition majeure de Wireless Logic en 2019 après avoir déjà accueilli M2MBlue et SIMPoint aux Pays-Bas en février et juin respectivement. Les trois nouvelles organisations rejoignent le fournisseur britannique de plate-forme de connectivité IoT, dont le siège est au Royaume-Uni, qui continue ainsi de développer rapidement son réseau européen. Avec la présence de Matooma, le groupe a renforcé sa présence en France aux côtés de l’équipe existante de Wireless Logic à Aix-en-Provence et renforcera son rayonnement européen, qui comprend des bureaux au Danemark, en France, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Espagne.

« Nous sommes ravis d’accueillir l’équipe Matooma au sein du groupe. En seulement sept ans, ils ont acquis une réputation enviable en France en proposant des services de connectivité IoT extrêmement réactifs et personnalisés, soutenus par un leadership exceptionnellement fort. Au cours des prochains mois, notre programme d’intégration permettra au groupe d’améliorer les meilleures solutions de plate-forme de connectivité pour lesquelles Matooma jouera un rôle important, en particulier sur leurs principaux marchés », déclarait lors du rachat Oliver Tucker, p-dg du groupe Wireless Logic.

Pour Matooma, spécialisée dans les services de connectivité M2M, l’accompagnement des jeunes entreprises reste l’une de ses priorités. A ce jour, Matooma a déjà accompagné plus de 3000 projets IoT/M2M dans des domaines du marché industriel de l’Internet des objets, tels que la santé, la sécurité, l’énergie, l’environnement ou encore le smart building.

En 2016, Matooma annonçait la sortie de son programme MatooPass destiné à guider les start-up en phase de pré-industrialisation ou de lancement. A la vue du succès de ce programme, le président de Matooma a décidé de repenser sa stratégie : « nous avons compris que l’accompagnement des jeunes entreprises ne devait pas être une option mais être intégré directement dans notre offre de proposition en fonction de la maturité du projet du client », explique Frédéric Salles.

Fort de ce constat, Matooma renforce son expertise M2M afin de proposer un accompagnement plus personnalisé des projets connectés des start-up et PME. Dès la prise de contact, un expert dédié se charge de comprendre le métier et les besoins de l’entreprise afin de qualifier la faisabilité technique et économique du projet, et lui fournir une solution sur-mesure et rapide à mettre en oeuvre. Un service disponible aussi bien pour le déploiement de projets connectés au niveau national qu’international grâce aux cartes SIM multi-opérateurs de Matooma, permettant de se connecter au réseau de 540 opérateurs télécoms à travers le monde et ainsi de couvrir 180 pays.

Fondée en juin 2012, Matooma est un acteur expert dans la fourniture de cartes SIM et de services M2M/IoT industriels. Matooma propose des offres sur mesure de connectivité multi-opérateur, de plateforme de gestion, et de sécurité à destination des fabricants d’objets, d’exploitants de services, d’intégrateurs et de distributeurs de solutions. La société implantée à Montpellier emploie une cinquantaine de personnes et prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de l’ordre de 15 millions d’euros en 2019.