Alors que le groupe Renault et Nissan ont annoncé en juin 2019 la signature d’un accord exclusif avec Waymo (l’entité véhicule autonome du groupe Google) sur les services de mobilité autonome en France et au Japon, la Région Île-de-France et le groupe Renault vont étudier la mise en place d’un service de mobilité autonome entre l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle et La Défense.

Ce projet fait partie des expérimentations du projet « Sécurité et Acceptabilité de la conduite et de la Mobilité autonome (SAM) » retenues le 24 avril 2019 par le gouvernement français dans l’appel à projets EVRA dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir (PIA).

Renault participe à ce programme via un consortium de la PFA, la plateforme française de l’automobile, avec notamment des expérimentations de véhicules électriques et autonomes à la demande à Rouen en lien avec la Métropole Rouen Normandie et la Région Normandie ; et sur le campus urbain de Paris-Saclay avec la Région Île-de-France et Île-de-France Mobilités.

« Ce service de mobilité autonome entre Roissy et La Défense est susceptible de jouer un rôle clé pour la mobilité des Franciliens, des touristes et donc pour l’attractivité internationale de notre Région qui investit 100 M€ pour aménager les infrastructures sur lesquelles circuleront les véhicules autonomes. Mon ambition est de mener à bien ce projet pour les Jeux Olympiques de Paris », souligne Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et Présidente d’Île-de-France Mobilités. 

« La France est un leader mondial reconnu en matière de mobilité, et nous nous réjouissons de travailler avec la Région Île-de-France et notre partenaire groupe Renault afin d’explorer le déploiement du Waymo Driver sur l’axe stratégique reliant l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle à La Défense », ajoute Adam Frost, Chief Automotive Programs and Partnerships Officer, Waymo.

« La mobilité de demain sera électrique, connectée, autonome et partagée.
Forts de cette conviction, nous allons, avec notre partenaire Waymo, travailler sur ce grand projet en coordination avec la Région Île-de-France, ainsi qu’avec les acteurs du programme expérimental SAM. En tant que constructeur français, nous sommes très fiers de contribuer au rayonnement et à l’évolution de Paris et de la région Île-de-France 
», complète Hadi Zablit, SVP, Alliance Business Development.