IDC et Gartner s’accordent sur une augmentation au troisième trimestre par rapport au 3e trimestre 2018 des livraisons mondiales de PC : +3%, à 70,4 millions d’unités (y compris les Chromebooks) pour le premier ; +1,1% à 68 millions de pièces (sans les Chromebooks) pour le second. Mais ils diffèrent sur les raisons de cette croissance.

IDC explique cette croissance sur un an pour le deuxième trimestre de suite par la demande dans le secteur des entreprises, conjuguée aux tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine. Avec des tarifs plus élevés qui se profilent à l’horizon, les fabricants de PC ont en effet commencé à augmenter leurs stocks au cours du trimestre, mais le processus a été difficile, en raison des contraintes d’approvisionnement de nombreux fournisseurs, laissant à AMD plus de marge de progression, souligne le cabinet d’études. Selon IDC, les tensions commerciales entraînent également des changements dans la chaîne d’approvisionnement, car la plupart des fabricants d’ordinateurs portables sont maintenant prêts à transférer leur production dans d’autres pays d’Asie, tels que Taiwan et le Vietnam.

Pour Gartner, c’est le cycle d’actualisation des parcs informatiques vers Windows 10 qui est resté le principal moteur de la croissance dans toutes les régions, même si elle diffère d’une région à l’autre. Ni la pénurie de processeurs Intel ni la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis n’ont eu un impact significatif sur les livraisons de PC au troisième trimestre de 2019, rétorque Gartner qui avance que la pénurie de processeurs Intel a continué de s’atténuer et que les surtaxes américaines sur les PC mobiles construits en Chine ont été repoussées à décembre 2019.

Les principaux fournisseurs de PC ont amélioré leurs marges bénéficiaires de leur activité PC en raison de la baisse des prix des composants, notamment des mémoires Drams et des disques SSD, au cours des derniers trimestres. L’amélioration de leur marge a renforcé les positions déjà significatives des trois principaux fournisseurs – Lenovo, HP et Dell, poursuit Gartner.

Pour Gartner, le marché des ordinateurs personnels dans la zone EMEA a progressé de 3% au troisième trimestre de 2019, avec des livraisons totalisant 19,4 millions d’unités. La demande en PC professionnels est restée forte dans la plupart des pays d’Europe occidentale, à l’exception du Royaume-Uni, en raison des incertitudes entourant le Brexit. Les ordinateurs de bureau ont toujours la faveur des entreprises européennes. Les livraisons d’ordinateurs portables ont repris leur croissance après deux trimestres de recul.