Safran annonce le regroupement des activités de son portefeuille pour lesquelles des complémentarités stratégiques et commerciales ont été identifiées afin d’augmenter les synergies de l’intégration des activités Aerosystems et Aircraft Interiors (issues de l’acquisition de Zodiac Aerospace).

Les activités du groupe seront désormais regroupées en trois secteurs opérationnels : Propulsion aéronautique et spatiale (10 579 M€ de CA en 2018) ; Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems (7942 M€) ; Aircraft Interiors (2511 M€).

Le secteur Propulsion inclut désormais l’activité de Safran Transmission Systems compte tenu de sa relation étroite avec les activités de moteurs. Le nouveau secteur Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems regroupe les anciennes activités d’Equipements aéronautiques de Safran avec une partie des activités Aerosystems issues de Zodiac Aerospace ainsi que les activités de Défense. La prépondérance des activités d’équipements et des clients civils au sein de l’ancien secteur Défense conduit à les rapprocher des activités d’équipementier. Enfin, les activités nées de la création de Safran Passenger Solutions sont intégrées au sein du secteur Aircraft Interiors en raison de leur complémentarité avec les activités Cabin et Seats.

Cette nouvelle organisation opérationnelle et juridique s’accompagne d’un changement de l’information sectorielle qui sera appliqué à compter de la clôture des comptes du premier semestre 2019 lors de leur publication le 5 septembre 2019.

Les évolutions du pilotage opérationnel ont pour objectif d’accélérer la mise en oeuvre de la stratégie de développement du groupe, en particulier dans le domaine de l’avion plus électrique et de la cabine connectée. Elles favorisent la mise en commun des savoir-faire avec le rapprochement des équipes travaillant dans des domaines proches, le développement d’offres nouvelles au service des clients et l’optimisation des coûts.

L’évolution de l’organisation reflète les complémentarités identifiées entre les activités :

  • Rapprochement des activités de systèmes de génération et de distribution électriques ainsi que d’interconnexions électriques au sein de Safran Electrical & Power
  • Regroupement des activités d’avionique, d’électronique et de défense au sein de Safran Electronics & Defense
  • Concentration de Safran Aerosystems sur les systèmes de sécurité et les systèmes de gestion des fluides
  • Création de Safran Passenger Solutions pour les équipements complexes des cabines et les solutions axées sur le confort passager (gestion de l’eau et des déchets et divertissements à bord)

La réorganisation opérationnelle et la nouvelle information sectorielle ne changent pas les objectifs de croissance du chiffre d’affaires, de marge opérationnelle et de génération de cash-flow libre de Safran pour la période 2018-2022 qui intégraient notamment la révision à la hausse des objectifs de synergies (de 200 à 250 M€ en 2022).

Concernant l’effet de la nouvelle organisation sur la marge opérationnelle des secteurs en 2022, les objectifs de marge opérationnelle de la Propulsion aéronautique et spatiale ainsi que d’Aircraft Interiors sont inchangés : supérieure à 20% pour la Propulsion aéronautique et spatiale ; jusqu’à 13% pour Aircraft Interiors. L’objectif de marge opérationnelle du nouveau secteur Equipements aéronautiques, Défense et Aerosystems au-dessus de 14% en 2022 traduit l’intégration des activités de Défense et l’amélioration de l’ensemble des activités présentées lors du Capital Markets Day de novembre 2018.

Safran emploie plus de 92 000 collaborateurs pour un chiffre d’affaires de 21 milliards d’euros en 2018.