Sélectionner une page

Semiconducteurs : 42 nouvelles usines seront opérationnelles en 2024

Semiconducteurs : 42 nouvelles usines seront opérationnelles en 2024

Selon Semi, la capacité de production mondiale de semiconducteurs atteindra un niveau record de plus de 30 millions de tranches par mois en 2024. Rien qu’à elle seule, la Chine lancera la production dans 18 nouvelles usines.

A en croire le dernier rapport de l’association professionnelle Semi, la capacité de production mondiale de semiconducteurs devrait augmenter de 6,4% en 2024 pour dépasser pour la première fois la barre des 30 millions de tranches par mois, après avoir augmenté de 5,5% en 2023, à 29,6 millions de tranches par mois.

Cette augmentation des capacités de production en 2024 sera portée par les secteurs de la logique et de la fonderie, par des applications telles que l’IA générative et le calcul haute performance (HPC), ainsi que par la reprise de la demande globale de puces. Semi note que l’extension des capacités de production a ralenti en 2023 en raison du ralentissement de la demande sur le marché des semiconducteurs et de la correction des stocks qui en a résulté.

« La résurgence de la demande du marché et les incitations gouvernementales accrues dans le monde entier alimentent une recrudescence des investissements de fabrication dans les principales régions productrices de puces en 2024, souligne Ajit Manocha, président et CEO de Semi. L’attention mondiale accrue portée à l’importance stratégique de la fabrication des semiconducteurs pour la sécurité nationale et l’économie est un catalyseur clé de cette tendance. »

Cette extension de la capacité de production se traduit par le lancement de nouvelles usines de semiconducteurs un peu partout dans le monde. Semi répertorie ainsi pas moins de 42 nouvelles usines qui seront opérationnelles en 2024, contre 11 en 2023 et 29 en 2022 (voir tableau ci-dessous), avec des tailles de tranches allant de 4 à 12 pouces (100 à 300 mm).

© Semi

18 nouvelles usines en 2024 rien qu’en Chine, 4 en Europe

Stimulés par les aides gouvernementales et diverses incitations, les fabricants chinois de puces devraient démarrer l’exploitation de 18 nouvelles usines en 2024, selon Semi, avec une croissance de capacité de 12% en 2023, à 7,6 millions de tranches par mois, et de 13% en 2024, pour atteindre 8,6 millions de tranches par mois.

Taïwan devrait rester la deuxième plus grande région en termes de capacité de production semiconducteurs, avec une augmentation de 5,6% en 2023, à 5,4 millions de tranches par moins, et de 4,2% en 2024, à 5,7 millions de tranches par mois. Le pays devrait démarrer l’exploitation de cinq nouvelles usines cette année.

La Corée du Sud figure au troisième rang du classement de Semi avec 4,9 millions de tranches par mois en 2023 et 5,1 millions de tranches par mois en 2024 (soit une augmentation de 5,4%), mais avec la mise en service d’une seule nouvelle usine cette année.

Avec 4,6 millions de tranches par mois en 2023 et 4,7 millions de tranches par mois en 2024, soit une augmentation de capacité de 2%, le Japon accroche la quatrième place et cible l’exploitation de quatre nouvelles usines en 2024.

Pour le continent américain, Semi s’attend à une croissance de 6% de la capacité de production de semiconducteurs en 2024, à 3,1 millions de tranches par mois, et la mise en service de six nouvelles usines.

Concernant l’Europe et le Moyen-Orient, on atteindrait 2,7 millions de tranches par mois en 2024, soit une progression de 3,6%, et quatre nouvelles usines en fonctionnement.

Enfin, l’Asie du Sud-Est est sur le point d’augmenter sa capacité de 4% pour atteindre 1,7 million de tranches par mois en 2024, avec le démarrage de quatre nouveaux sites de fabrication.

A eux seuls, les fondeurs devraient disposer d’une capacité de production record de 10,2 millions de tranches par mois en 2024, contre 9,3 millions l’année dernière.

Du côté des mémoires, l’extension de la capacité de production a ralenti en 2023 en raison de la faible demande dans l’électronique grand public, notamment les PC et les smartphones. Le segment des Dram a augmenté sa capacité de 2% en 2023, à 3,8 millions de tranches par mois, et progressera de 5% en 2024, à 4 millions de tranches par mois. La capacité installée pour les Nand 3D est restée stable en 2023, à 3,6 millions de tranches par mois, et devrait augmenter de 2 % en 2024, à 3,7 millions de tranches par mois.

Dans les segments discrets et analogiques, l’électrification des véhicules reste le principal moteur de l’extension des capacités de production. Pour les discrets, elle a augmenté de 10% en 2023, à 4,1 millions de tranches par mois, selon Semi, qui table sur une progression de 7% en 2024, à 4,4 millions de tranches par mois. En analogique, la croissance est estimée à 11% en 2023, à 2,1 millions de tranches par mois, et à 10% en 2024, à 2,4 millions de tranches par mois.

Selon son dernier décompte, Semi répertorie 1500 installations et lignes de production de semiconducteurs dans le monde, dont 177 ont été mises en service en 2023 ou le seront plus tard.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mars 2024
L M M J V S D
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This