Les groupes japonais NEC et Sharp ont convenu de créer une coentreprise en combinant NEC Display Solutions (NDS), une filiale de NEC, avec Sharp. Selon les termes de la transaction, NEC transférera la propriété de 66% de NDS à Sharp et conservera une participation de 34% dans l’entreprise.

La coentreprise continuera de fournir des produits de marque NEC. NEC continuera également à vendre les produits et solutions de la coentreprise à ses clients du monde entier. Le transfert devrait être conclu le 1er juillet 2020.

NEC Display Solutions est spécialisé dans la production et le développement de solutions visuelles avec une gamme complète de produits : écrans bureautiques, écrans grand format et murs vidéo, projecteurs vidéo, écrans LEC, accessoires, logiciels, etc. NDS, dont la filiale européenne est basée en Allemagne, emploie 950 personnes dans le monde pour un chiffre d’affaires de 97,3 milliards de yens (807 millions d’euros) pour l’exercice clos le 31 mars 2019.

« NEC propose l’un des plus vastes portefeuilles de solutions visuelles de l’industrie, et avec une approche de vente dirigée par des consultants, NEC est reconnu comme un conseiller de confiance et un fournisseur de solutions globales. Cette joint-venture entre Sharp et NEC Display Solutions apportera encore plus de valeur et d’avantages aux clients et partenaires en étendant nos portefeuilles de produits ainsi qu’une gamme d’offres de services professionnels », a déclaré Hisatsugu Nakatani, président de NEC Display Solutions.

« La combinaison des forces internationales de Sharp et de NDS est mutuellement complémentaire. Nous prévoyons que cet accord se traduira par un large éventail de synergies, notamment des économies d’échelle et l’expansion des activités, notamment pour la technologie 8K et la 5G», a déclaré Fujikazu Nakayama, directeur général exécutif de Sharp et président de la business unit Business Solutions.