La pandémie de coronavirus provoque de graves perturbations dans les chaînes d’approvisionnement mondiales, les marchés finaux et les économies, entraînant une faible visibilité, analyse Infineon Technologies. Dans ce contexte, le fabricant allemand de semiconducteurs retire ses perspectives d’activité pour l’exercice 2020.

À l’origine, la société avait prévu d’augmenter son chiffre d’affaires annuel de 5% (plus ou moins 2 points de pourcentage). À l’heure actuelle, compte tenu de l’incertitude concernant la gravité et la durée de l’impact économique de la pandémie, les implications spécifiques sur les ventes et les bénéfices pour l’exercice 2020 ne peuvent pas être évaluées ou quantifiées de manière fiable. L’impact de la pandémie de coronavirus risque d’entraîner une baisse notable des revenus par rapport au dernier exercice. La réduction prévue des revenus pèsera sur la rentabilité d’Infineon au cours de l’exercice 2020, car les coûts de sous-utilisation de ses capacités de production augmenteront davantage par rapport à l’évaluation initiale. Dans le même temps, les mesures de maîtrise des coûts existantes seront poursuivies et les actions visant à préserver la rentabilité et à renforcer la génération de flux de trésorerie seront prioritaires, annonce le fabricant de puces.

À long terme, cependant, les moteurs de croissance structurels tels que l’électromobilité, l’IoT ou les énergies renouvelables restent intacts, voire pourraient être accélérés à la suite d’une crise de coronavirus surmontée, affirme Infineon.

Les principaux sites de fabrication mondiaux d’Infineon restent opérationnels

La protection de la santé et de la sécurité des employés et des partenaires commerciaux reste une priorité absolue pour Infineon. La mise en œuvre rapide et décisive des mesures de précaution en matière d’hygiène et de distanciation sociale a contribué à assurer la continuité des affaires. Tous les principaux sites de fabrication mondiaux d’Infineon sont actuellement opérationnels, certains à des niveaux de charge réduits. Cela inclut les fabs dans les endroits où les réglementations de confinement sont particulièrement strictes, comme la Malaisie ou la Californie. À l’heure actuelle, un approvisionnement suffisant en matières premières est en place. Des chaînes logistiques comprenant des itinéraires de fret alternatifs ont été mises en place pour des livraisons continues aux clients. De plus, les domaines de la recherche et du développement, du marketing, des ventes et de l’administration restent fonctionnels, principalement grâce au télétravail.

Pour le trimestre en cours se terminant le 31 mars, les revenus devraient se situer dans la partie inférieure de la fourchette annoncée précédemment. Le deuxième semestre de l’exercice 2020 sera impacté par les conséquences économiques négatives des perturbations causées par les mesures de confinement dans plusieurs des marchés finaux et régions clés d’Infineon. Les études de marché prévoient que le nombre de voitures produites et vendues diminuera considérablement sur tous les principaux marchés par rapport à 2019, en raison d’un choc combiné de l’offre et de la demande. Plusieurs grands équipementiers automobiles de premier rang ont annoncé des fermetures temporaires de leurs installations de production en Europe et aux États-Unis. Mais en Chine, la situation semble se normaliser lentement. Les attentes du marché pour plusieurs applications industrielles sont également sensiblement réduites. Signalons, pour notre part, que les clients de Faurecia ont procédé ou vont procéder à l’arrêt temporaire de la plupart de leurs activités dans les différents pays impactés par le virus. En conséquence, Faurecia a dû arrêter un grand nombre de ses sites de production en Europe et va procéder à des fermetures de sites en Amérique du Nord et du Sud, dans le strict respect des consignes nationales, indique, dans un communiqué l’équipementier français.

En revanche, certains secteurs d’activité d’Infineon résistent relativement bien dans les turbulences actuelles. Cela s’applique aux produits pour les centres de données et les télécommunications, entraînés par la poussée de la collaboration en ligne et du trafic de données.

Infineon s’attend à pouvoir donner une mise à jour complète de ses activités lors de la publication de ses résultats trimestriels le 5 mai 2020.

Pour le trimestre en cours se terminant le 31 mars, les revenus devraient se situer dans la partie inférieure de la fourchette annoncée début février. Les prévisions annuelles sont annulées.