Sélectionner une page

Sharp sous l’aile de Foxconn? Rien n’est encore officiel

Sharp sous l’aile de Foxconn? Rien n’est encore officiel

Difficile de passer sous silence la révélation de la télévision japonaise NHK qui croit savoir que Sharp a finalement choisi l’offre de reprise/partenariat du Taïwanais Foxconn plutôt que celle d’INCJ (Innovation Network Corporation of Japan (INCJ). Pour autant, Sharp n’a pas à cette heure officialisé son choix et a publié un communiqué indiquant que les négociations se poursuivent avec les deux entreprises et qu’il choisira un « partenaire définitif » d’ici un mois.

Selon la presse japonaise, l’offre de Foxconn préserverait l’intégrité du groupe japonais, alors que celle du fonds d’investissement semi-public INJC adosserait les branches de Sharp à divers partenaires : Japan Display (JDI) pour les écrans LCD, un groupe japonais (Toshiba est cité) pour l’électroménager, un autre pour les panneaux solaires, etc. Rappelons que Japan Display (JDI) a été créé en 2012 suite à la fusion des activités LCD petite et moyenne taille des groupes Hitachi, Sony et Toshiba. INCJ a investi au départ 2,6 milliards de dollars et représente le plus gros actionnaire du groupe Japan Display (35,58%).

Foxconn, premier sous-traitant mondial, aurait déposé une offre de l’ordre 700 milliards de yens (5,3 milliards d’euros) pour acquérir la totalité du groupe japonais. Pour contrer cette mainmise taïwanaise sur un des anciens fleurons de l’électronique nippone, INCJ serait prêt à injecter 300 milliards de yens dans Sharp, alors que les banques apporteraient 350 milliards dont 150 milliards de titrisation de dettes.

L’accord scellé en 2012 entre Sharp et Foxconn pour exploiter l’unité de production d’écrans LCD dite de dixième génération du Japonais n’aurait jamais été finalisé, nous apprend l’agence Reuters. Mais, Terry Gou, p-dg de Foxconn, se serait substitué à son entreprise pour prendre personnellement une participation de 37,6% dans l’usine de Sharp, implantée à Sakai, qui fabrique des LCD pour téléviseurs à partir de panneaux de 2,850 mm x 3,050 mm. Et la coopération se passerait bien, ce qui donne du crédit à la rumeur du choix de Foxconn comme « partenaire définitif ».

Reste que les résultats de Sharp sont toujours préoccupants : ses ventes du dernier trimestre ont chuté de 13% sur un an, portant à -7,1% le recul de ses ventes sur les neuf premiers mois de l’exercice (à 1943 milliards de yens, soit 14,8 milliards d’euros). Sur neuf mois, sa perte nette atteint 108,3 milliards de yens (830 millions d’euros).

Voir la présentation de Sharp du 4 février

SharpQ3-050216

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

février 2024
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
26272829  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This