L’Américain Skyworks Solutions, spécialisé dans les semiconducteurs analogiques reliant les personnes, les lieux et les objets, a conclu un accord définitif pour acquérir l’activité Infrastructure et Automobile de Silicon Labs dans le cadre d’une transaction en numéraire évaluée à 2,75 milliards de dollars.

L’acquisition englobe les portefeuilles technologiques et les actifs associés des gammes de produits d’alimentation / isolation, de synchronisation et de broadcast de Silicon Labs, qui représentent environ 375 millions de dollars de chiffre d’affaires pour un effectif de plus de 350 personnes.

Avec cette acquisition d’une gamme de produits complémentaires, Skyworks compte accélérer son expansion dans les segments de croissance les plus importants de l’industrie, à savoir les véhicules électriques et hybrides, le contrôle industriel et moteur, l’alimentation électrique, l’infrastructure sans fil 5G, la communication optique de données, les centres de données, l’automobile, la maison intelligente, etc. Skyworks estime ainsi s’ouvrir une opportunité de marché combinée de près de 20 milliards de dollars par an.

Voir la présentation du rachat vue par Skyworks

Silicon Labs devient un pure-player de l’IoT

De son côté, Silicon Labs justifie ce désengagement par sa volonté de devenir un pure-player de la connectivité sans fil intelligente pour l’IoT.

Silicon Labs explique que ses deux activités, -l’IoT et la division Infrastructure et Automobile (I&A), sont fondamentalement différentes – chacune avec des marchés, des clients, des chaînes d’approvisionnement, de la R&D et des stratégies de commercialisation uniques. Après la cession d’I&A, Silicon Labs veut ainsi devenir un chef de file en matière de connectivité sans fil intelligente pour l’IoT.

« La croissance massive des appareils connectés en fait le bon moment pour nous de nous concentrer exclusivement sur l’opportunité IoT », a déclaré John Hollister, directeur financier de Silicon Labs.

Silicon Labs se targue de posséder le portefeuille sans fil le plus complet de l’industrie, prenant en charge la plus large gamme de protocoles, dont Bluetooth, Thread, Wi-Sun, Wi-Fi, Zigbee et Z-Wave, et des protocoles propriétaires et s’appuie sur les principaux écosystèmes, tels qu’Amazon, Google, Tuya et Xfinity. Basée sur une plate-forme matérielle et logicielle intégrée spécialement conçue pour le développement IoT, la solution de connectivité de la société est la seule offre IoT sans fil à obtenir la certification de sécurité PSA niveau 3 d’ARM, affirme l’Américain.

« Nous sommes plus qu’une entreprise de semiconducteurs – notre matériel, nos logiciels, nos outils et nos partenariats sont conçus pour aider les entreprises IoT à se lancer rapidement sur le marché avec les dispositifs Edge les plus sécurisés, intelligents et écoénergétiques au monde », a déclaré le président de Silicon Labs, Matt Johnson.

Pour son premier trimestre fiscal clos le 3 avril 2021, Silicon Labs s’attend à un chiffre d’affaires d’environ 255 millions de dollars et vise 640 à 660 M$ pour l’ensemble de l’exercice.

La transaction, qui devrait se conclure au cours du troisième trimestre civil de 2021, a été approuvée par les conseils d’administration des deux sociétés et est soumise aux conditions de clôture habituelles. Silicon Labs s’attend à recevoir un produit net estimé à 2,3 milliards de dollars après impôts et frais de transaction. La société a l’intention de reverser environ 2,0 milliards de dollars aux actionnaires.

Voir la présentation du désengagement vu par Silicon Labs