Sélectionner une page

Soitec projette deux augmentations de capital pour 130 à 180 M€

Soitec projette deux augmentations de capital pour 130 à 180 M€

Compte tenu de l’importance de son endettement et de l’insuffisance de ses fonds propres, Soitec, fabricant grenoblois de tranches SOI, annonce ce matin son intention de procéder à deux augmentations de capital pour un montant total compris entre 130 millions et 180 millions d’euros. A l’issue de cette opération, CEA Investissement, l’investisseur chinois National Silicon Industry Group et Bpifrance Participations détiendraient chacun 14,5% du capital de la société.

Les fonds levés (une première augmentation de capital de 76,5 millions d’euros à un prix de 0,55 euro par action, une seconde lancée ultérieurement pour un montant compris entre 53,5 millions et 103,5 millions d’euros) sont destinés à financer les investissements de capacité industrielle pour la production de FD-SOI et à renforcer le bilan de Soitec. Rappelons que le montant de l’endettement financier de l’entreprise atteignait 220 millions d’euros au 31 décembre 2015, pour une trésorerie de 51 millions d’euros.

Renforcer les investissements dans le FD-SOI

Bernin-100216La décision de Soitec de renforcer ses investissements de capacité pour la production de FD-SOI s’inscrit dans le cadre de la stratégie de refocalisation de ses activités dans le domaine de l’électronique et des perspectives liées à l’adoption à grande échelle du FD-SOI par l’industrie des semiconducteurs : Samsung et Globalfoundries, deux des quatre plus grandes fonderies mondiales, ont annoncé leur entrée en phase de production de masse et la fabrication de plusieurs lots industriels utilisant les tranches FD-SOI.

Le renforcement de la situation financière de Soitec doit lui permettre de financer les investissements de capacité nécessaires à la production de FD-SOI 300 mm sur le site de Bernin II (France) et capter ainsi le potentiel de croissance des marchés dédiés à l’électronique grand public, à l’automobile et aux applications industrielles.

«  Je me réjouis de la confiance que nous renouvelle notre actionnaire Bpifrance et suis ravi à l’idée d’accueillir dans notre capital CEA Investissement, filiale du CEA, notre partenaire historique en Recherche & Développement, ainsi que NSIG, un groupe d’investissement industriel dont la spécialisation dans le domaine des semiconducteurs sera un atout précieux pour le succès de notre technologie FD-SOI en Chine. Nous comptons sur le soutien de tous nos actionnaires qui vont être amenés à s’exprimer sur cette opération décisive pour l’avenir de Soitec et pour la poursuite de la nouvelle dynamique de ses opérations enclenchée depuis la décision prise de recentrer son activité sur l’électronique », commente Paul Boudre, p-dg de Soitec,

« NSIG est une plateforme d’investissement spécialisée dans l’industrie de haute technologie. Nous sommes convaincus que la technologie FD-SOI développée par Soitec conjuguée aux atouts industriels, technologiques et humains de l’entreprise, offre des perspectives de croissance prometteuses sur de nombreux marchés, partout dans le monde. Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de contribuer au développement de Soitec », a déclaré Xi Wang, président de NSIG.

NSIG est une plateforme d’investissement chinoise dédiée à l’industrie des semiconducteurs soutenue par cinq actionnaires (Sino IC Capital, Shanghai Guosheng Group, Summit View Capital, Shanghai SIMIC et Jiading Industry Development Group) qui détiennent des participations dans plusieurs sociétés internationales dans les secteurs des semiconducteurs et de la haute technologie.

Rappelons que le carnet de commande du site de Bernin pour la production de tranches de 200 mm est rempli jusqu’à la fin de l’année civile 2016. La capacité de production du site de Bernin pour le 300 mm doit permettre à Soitec de répondre à la croissance anticipée de la demande de produits RF 300 mm et contribuer au développement du marché de la technologie RF-SOI au cours des prochaines années.

Soitec a enregistré un chiffre d’affaires de 60,8 millions d’euros au troisième trimestre de l’exercice 2015-2016, en hausse de 36% (+19% à taux de change constants), contre 44,6 millions d’euros l’année dernière (hors ventes de l’activité énergie solaire). Sur les neuf premiers mois de l’exercice 2015-2016, le chiffre d’affaires consolidé atteint 171,7 millions d’euros, en hausse de 49% (+27% à taux de change constants).

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

mai 2024
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This