La start-up grenobloise Hprobe, fournisseur d’équipements de test sous champ magnétique de composants semiconducteurs, annonce avoir levé plus de 2 millions d’euros pour accélérer le développement international de son activité de test de composants issus de la spintronique tels que les mémoires non volatiles de type magnétique (MRAMs) et les capteurs de champ magnétique de dernière génération (les TMR sensors).

« Cet investissement de grandes sociétés d’investissement et d’acteurs de l’industrie des semiconducteurs renforce la capacité de Hprobe à devenir le leader du test sous champ magnétique. Les fonds levés et le support de ces nouveaux investisseurs sont essentiels pour renforcer l’équipe de vente mondiale, créer des filiales dans les pays cibles, ainsi que pour développer la gamme des testeurs Hprobe. Nous sommes ravis de l’intérêt de nos clients et du soutien de nos investisseurs. Nous n’aurions pas pu espérer de meilleurs partenaires partageant notre vision internationale pour continuer à faire grandir Hprobe », a déclaré Laurent Lebrun, président de Hprobe.

Les composants semiconducteurs utilisant des matériaux magnétiques se développent rapidement et leur production est en forte croissance. La tête magnétique Hprobe (brevet CNRS) permet de générer un champ paramétrable en intensité dans les 3 directions de l’espace au niveau des composants à tester. Après un premier testeur installé dans le laboratoire Imec en Belgique, Hprobe a développé et livré un testeur à Taiwan chez un des plus grands fabricants de semiconducteurs. La machine a été qualifiée et plusieurs autres testeurs sont en cours de livraison en Europe et en Chine. La prochaine génération sera construite autour d’un nouveau générateur magnétique. Celui-ci, basé sur un autre brevet du CNRS, permettra d’augmenter l’intensité du champ tout en diminuant encore le temps de test.

Fondée en mars 2017 et basée à Grenoble (France), Hprobe est une société issue du laboratoire Spintec (l’un des principaux laboratoires de recherche en spintronique dans le monde). La société commercialise des équipements pour tester les composants magnétiques dans l’industrie du semi-conducteur.