Sélectionner une page

Thales Alenia Space et QinetiQ ouvrent la voie des nanosatellites multimissions en très basse orbite

Thales Alenia Space et QinetiQ ouvrent la voie des nanosatellites multimissions en très basse orbite

Le 19 juillet 2022, Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67%) et Leonardo (33%), et QinetiQ ont signé un contrat d’étude avec l’Agence spatiale européenne (ESA) portant sur la faisabilité de nanosatellites multimissions en très basse orbite terrestre (VLEO – Very Low Earth Orbit).

Cette phase d’étude a pour but de valider la conception du démonstrateur Skimsat, un satellite multimission en très basse orbite terrestre (> 300 km) qui vise à réduire sensiblement le coût de l’observation de la Terre, tout en augmentant les performances grâce à des altitudes opérationnelles nettement plus basses. Ce satellite flexible, compact et ultra modulaire devra bénéficier des développements en matière de propulsion électrique à haut rendement, afin de réduire sa traînée aérodynamique.

Son faible encombrement le rendra compatible avec des lanceurs conçus pour des petits satellites en termes de dimensions, comme ceux actuellement développés au Royaume-Uni, afin d’offrir aux clients des délais d’exécution sensiblement plus courts que ceux des lanceurs classiques actuels de capacité similaire.

Cette étude sera menée par Thales Alenia Space au Royaume-Uni et par l’équipe de QinetiQ Space en Belgique, et financée au titre des activités DPTD (Discovery Preparation and Technology Development) de l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Les charges utiles embarquées sur la plateforme multimission Skimsat seront identifiées dans le cadre de l’étude pour une démonstration des applications possibles en VLEO, avant la première mission commerciale. Cette nouvelle initiative s’inscrit dans l’approche New Space de Thales Alenia Space et reflète l’aptitude de l’entreprise à répondre aux besoins disruptifs en partenariat avec des plus petits acteurs du spatial.

« Le concept Skimsat est une innovation majeure qui entend révolutionner le marché de l’observation de la Terre en remettant en question l’usage traditionnel des hautes altitudes pour éviter la traînée aérodynamique, et en créant un nouveau business model pour l’imagerie haute résolution basé sur une longévité et des délais d’exécution optimisés, afin d’offrir au marché l’avantage de satellites encore plus économiques », souligne Andrew Stanniland, CEO de Thales Alenia Space au Royaume-Uni.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This