Sélectionner une page

Thales conserve le ferroviaire et cède son activité billettique et péages

Thales conserve le ferroviaire et cède son activité billettique et péages

Thales annonce être entré en négociations exclusives avec la société de développement Latour Capital en vue de céder son activité billettique de collecte de paiement pour les opérateurs de transport, ainsi que de systèmes de gestion de péages routiers et de parkings. En 2015, cette activité a réalisé un chiffre d’affaires de 155 millions d’euros. Elle emploie près de 850 personnes basées principalement en France, aux Pays-Bas, Mexique, Hong-Kong, Danemark, Italie.

Latour Capital est un fonds de développement français, financé notamment par de grands institutionnels tels que la Bpifrance, CNP Assurances, les caisses du Crédit Agricole, la BRED et la SCOR. Ce projet de cession s’inscrit dans la stratégie de Thales visant à optimiser son portefeuille d’activités.

Thales bien décidé à conserver son activité ferroviaire

thales-191116Depuis plusieurs mois, des articles évoquaient l’intérêt d’Alstom pour l’activité ferroviaire de Thales. Par cette cession partielle, Thales réaffirme en creux qu’il n’est pas question de se retirer du ferroviaire. Thales souligne en effet que les activités de signalisation, de systèmes de communications et de supervision ferroviaires ne sont pas concernées par ce projet de cession. Elles représentent près de 90% de l’activité « Systèmes de Transports Terrestres » de Thales et sont au cœur des métiers et des technologies du groupe.

L’activité mondiale « Systèmes de Transport Terrestre » a généré un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros en 2015, soit 11% du chiffre d’affaires de Thales.

Le groupe est l’un des tout premiers acteurs mondiaux en signalisation ferroviaire et contrôle/supervision de réseaux de transport urbains et grandes lignes. Ces systèmes sont au cœur des métiers et des technologies qui caractérisent les marchés du groupe : aéronautique, spatial, transport terrestre, défense et sécurité.

Cette activité s’est récemment illustrée par des projets significatifs : modernisation de 40% de la signalisation du métro de Londres, visant à augmenter de 33% ses capacités, inauguration du Gothard, le plus long tunnel ferroviaire du monde, entièrement sécurisé par Thales, modernisation de la signalisation de 7 lignes du métro de Hong Kong… Au 30 juin 2016, elle disposait d’un carnet de commande record de 4,5 milliards d’euros (près de 3 ans de chiffre d’affaires).

Le marché mondial du transport ferroviaire connaît une croissance soutenue de l’ordre de 4% par an, souligne Thales, qui a l’ambition de développer son activité transport pour en faire le leader mondial au cœur de ses métiers, en se concentrant sur la signalisation et les systèmes de communication et de supervision. Cette position de leader mondial est appelée à se renforcer grâce à son portefeuille de technologies transverses, clés dans la transformation numérique du rail : cyber-sécurité, intelligence artificielle, « big data », connectivité…

Fort de 62 000 collaborateurs dans 56 pays, Thales a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 14 milliards d’euros.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This