Sélectionner une page

Toshiba va éclater en trois, l’électronique devenant une entité à part entière

Toshiba va éclater en trois, l’électronique devenant une entité à part entière

C’est officiel : Toshiba annonce ce vendredi sa décision de réorganiser l’entreprise en trois sociétés séparées. L’activité composants électroniques, provisoirement Device Co., deviendra une entreprise indépendante de plus de 7 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici mars 2024, aux côtés des activités dans l’énergie, les infrastructures et les batteries, tandis que la troisième entité détiendra les participations dans Kioxia et Toshiba TEC qui ont vocation à être cédées.

Device Co. va rassembler les activités composants électroniques et les solutions de stockage de données de Toshiba. Ses produits comprendront des semiconducteurs de puissance (silicium, SiC, GaN), des semiconducteurs optiques, des circuits intégrés analogiques, des disques durs pour les centres de données et des équipements de fabrication de semiconducteurs.

Device Co. devrait générer 870 milliards de yens (7,63 milliards de dollars) de ventes au cours de l’exercice 2021 et devrait, en excluant la partie revente de mémoires, croître en moyenne de 3,3% par an, pour atteindre 880 milliards de yens d’ici l’exercice 2023. Notamment les ventes de semiconducteurs de puissance devraient croître en moyenne de 13% par an, passant de 95 milliards de yens au cours de l’exercice 2021 à 120 milliards de yens au terme de l’exercice 2023 (clos fin mars 2024) avec une accélération sur le développement de semiconducteurs composés (SiC, GaN). Les ventes de disques durs devraient croître de 18% par an, passant de 200 milliards de yens au cours de l’exercice 2021 à 280 milliards de yens d’ici 2023. Globalement, l’entreprise d’électronique s’attend à ce que sa marge d’exploitation passe de 7,1% au cours de l’exercice 2021 à 6,1% d’ici l’exercice 2023.

Infrastructure Service Co. comprendra les activités systèmes et solutions énergétiques, systèmes et solutions d’infrastructure, solutions de construction, solutions numériques et batteries de Toshiba. Ses produits et services comprendront la production, le transport et la distribution d’électricité, les énergies renouvelables, la gestion de l’énergie, des solutions de systèmes pour les infrastructures publiques, les chemins de fer et l’industrie, des solutions d’économie d’énergie pour les bâtiments et des solutions informatiques pour les agences gouvernementales et les entreprises privées. Infrastructure Service Co. devrait réaliser des ventes de 2090 milliards de yens (18,3 milliards de dollars) au cours de l’exercice 2021 et devrait croître à un taux de croissance annuel moyen de 3,3% pour atteindre 2230 milliards de yens d’ici l’exercice 2023. Sa marge d’exploitation devrait passer 5,1 % à 5,2 % sur la période.

La séparation du groupe doit permettre à chaque entreprise de faciliter une prise de décision plus agile et des structures de coûts plus légères. Ainsi, les deux sociétés seront mieux placées pour capitaliser sur leurs positions de marché, leurs priorités et leurs moteurs de croissance distincts afin de générer une croissance rentable durable et une valeur actionnariale accrue, souligne le groupe nippon.

Dans le même temps, Toshiba a l’intention de monétiser les actions de Kioxia (mémoires) tout en maximisant la valeur actionnariale et de restituer l’intégralité du produit net aux actionnaires dès que possible, dans la mesure où cela n’interfère pas avec la bonne mise en œuvre de la scission envisagée.

« Nous sommes convaincus que la séparation des entreprises est attrayante et convaincante : elle dégagera une valeur immense en supprimant la complexité, elle permettra aux entreprises d’avoir une gestion beaucoup plus ciblée, facilitant la prise de décision agile, et la séparation améliore naturellement les choix des actionnaires. Notre conseil d’administration et notre équipe de direction croient fermement que cette réorganisation stratégique est la bonne étape pour une croissance rentable et durable de chaque entreprise et la meilleure voie pour créer de la valeur supplémentaire pour nos parties prenantes », a déclaré Satoshi Tsunakawa, président par intérim, président et CEO de Toshiba.

La réorganisation devrait être achevée au cours du second semestre de l’exercice 2023, soit d’ici fin mars 2024.

Voir la présentation du plan de réorganisation de Toshiba

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This