Sélectionner une page

u-blox renonce au rachat des modules cellulaires du Chinois SIMCom

u-blox renonce au rachat des modules cellulaires du Chinois SIMCom

Le Suisse u-blox, société de semiconducteurs fabless fondée en 1997 pour développer des solutions embarquées de géolocalisation et de communications sans fil pour les marchés de l’IoT (automobile, grand public, industriel, etc.), renonce à la plus grande acquisition de son histoire, celle annoncée en janvier du Chinois SIMCom Wireless pour 52,5 millions de dollars.

u-blox et SIM Technologies Group (propriétaire de SIMCom Wireless) ne sont pas parvenues à s’entendre sur les modalités de cette acquisition qui devait propulser u-blox au premier rang mondial en matière de modules cellulaires M2M, avec une part de marché de 30%.

« Nous sommes déçus que cette acquisition n’aille pas à son terme, mais nous gardons de bonnes relations avec SIM Technology Group et nous avons bon espoir de trouver d’autres moyens de travailler ensemble dans le futur », a déclaré Thomas Seiler, CEO d’u-blox, pour qui la stratégie de l’entreprise concernant les modules cellulaires reste focalisée sur la croissance, grâce à l’évolution vers la connectivité LTE qui lui ouvre de nouveaux horizons.

Ce rachat devait permettre à u-blox d’augmenter de 75 M$ son chiffre d’affaires pour les trois derniers trimestres de 2017, pour atteindre ainsi aux alentours de 500 millions de dollars de chiffre d’affaires. Las. Le Suisse estime désormais que son CA 2017 sera compris entre 410 et 425 MFS pour un bénéfice (EBIT) de 60 à 65 MFS. En 2016, u-blox a réalisé un CA de 360 MFS.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This