Sélectionner une page

Un capteur de couleurs ouvre de nouvelles opportunités pour la maintenance industrielle

Un capteur de couleurs ouvre de nouvelles opportunités pour la maintenance industrielle

Afin de prévenir les pannes, le capteur B5WC d’Omron permet de surveiller à distance et en temps réel la détérioration des fluides dans les équipements industriels, en détectant de subtils changements de couleurs.

Dans l’industrie, la surveillance de l’état des fluides, notamment de l’huile et d’autres lubrifiants, dans les équipements hydrauliques s’avère primordiale dans le cadre d’une politique de maintenance industrielle efficace. La contamination et/ou la détérioration de ces fluides sont en effet des causes fréquentes de panne sur les sites industriels, avec ce que cela implique en termes de coût d’arrêt de production.

Mais la surveillance de l’état de ces fluides est complexe dans les faits, puisque cela nécessite l’intervention sur site d’un technicien de maintenance qui doit alors procéder à une analyse visuelle de cette contamination, le plus souvent en réalisant des inspections périodiques et en remplaçant des pièces en fonction de son intuition, de son ingéniosité et de son expérience.

Omron travaille depuis plus de quatre ans au développement d’une solution qui permettrait de surveiller à distance et en temps réel la détérioration des fluides dans les équipements industriels, l’idée étant de réduire le nombre d’heures de travail nécessaires pour l’inspection de ces équipements et de mettre en place une maintenance efficace et systématique de ces machines.

Ce travail de longue haleine vaut à Omron de commercialiser aujourd’hui le B5WC, un capteur de couleurs qui permet de détecter de manière quantitative, en temps réel et à distance, de subtils changements de couleur dans un fluide, traduisant une détérioration de ce dernier. Le Japonais a notamment travaillé sur la technologie de capteurs optiques et la conception optique du B5WC pour le rendre suffisamment compact (il mesure 40 x 8,4 x 15,9 mm) et permettre son intégration dans divers équipements industriels.

Sur le principe, ce capteur de couleurs repose sur l’émission d’une Led blanche, puis l’analyse de son reflet pour identifier la couleur des objets détectés. La lumière réfléchie est décomposée en composantes RVB (rouge, vert, bleu), ensuite converties en données et extraites du capteur au moyen d’une interface de sortie I2C. La répartition des composantes RVB après un ou plusieurs passages à travers le fluide à inspecter est comparée à la répartition initiale pour évaluer l’état de dégradation ou de contamination du fluide.

Alimenté sous 5 V, ce capteur affiche une consommation maximale de 18 mA et peut fonctionner entre -10°C et +70°C, soit une plage de température compatible avec les applications industrielles visées. Sa distance de détection est de 40 mm et sa période d’échantillonnage de 1 ms.

Omron précise qu’avant sa commercialisation, le B5WC a été soumis à quatre ans d’essais sur site dans le système hydraulique hybride « Eco-Rich R » fourni par la division Oil Hydraulics de Daikin Industries. Mais si les applications industrielles constituent la première cible, Omron imagine également l’utilisation de son capteur de couleurs dans les distributeurs de boissons et les systèmes de détection d’objets. Des applications spécifiques sont en cours de développement dans le cadre d’une initiative de co-création réunissant divers partenaires industriels.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This