Sélectionner une page

Le marché des semiconducteurs plonge dans un territoire inexploré pour un 3e trimestre

Le marché des semiconducteurs plonge dans un territoire inexploré pour un 3e trimestre

De 2002 à 2021, les ventes mondiales de semiconducteurs au 3e trimestre ont toujours été supérieures à celles du 2e trimestre, avec une moyenne annuelle de 8%, selon Omdia. Cette année, les ventes du 3e trimestre devraient plonger de 7% par rapport à celles du 2e trimestre 2022. Explications.

Selon Omdia, le marché des semiconducteurs a connu une croissance séquentielle exceptionnelle de ses revenus pendant la période de pandémie de Covid qui a commencé au début de 2020, avec un record de huit trimestres de croissance des revenus de suite, avant une contraction du marché au cours des deux derniers trimestres. Au troisième trimestre, le marché mondial des semiconducteurs est ainsi tombé à 147 milliards de dollars, en baisse de 7% par rapport au trimestre précédent (158 milliards de dollars).

Après une course record pendant le Covid, le marché des semiconducteurs s’est refroidi et la confiance des consommateurs s’est affaiblie, entraînant une baisse historique pour un troisième trimestre.

« Le déclin du marché n’a pas été uniforme. Différentes parties du marché sont à l’origine de la faiblesse à différents moments. La baisse du 2e trimestre a été entraînée par un marché des PC affaibli, avec Intel en baisse de 17%. La baisse la plus récente est due à la faiblesse du marché des mémoires. Les ventes de mémoires ont chuté séquentiellement de 27% au 3e trimestre, alors que la demande des centres de données, des PC et des mobiles a diminué en combinaison avec les ajustements des stocks des clients », a déclaré Cliff Leimbach, analyste principal de recherche chez Omdia.

Historiquement les ventes de semiconducteurs du 3e trimestre ont toujours augmenté en prévision de l’augmentation de la demande des consommateurs au second semestre de l’année. De 2002 à 2021, la croissance trimestrielle moyenne à long terme était de 8%.

Les trois sociétés axées sur la mémoire (Samsung Electronics, SK Hynix et Micron Technology) ont toutes perdu une position dans le classement des 10 premiers fabricants mondiaux de semiconducteurs au 3e trimestre. Alors que les principaux fournisseurs de mémoire ont enregistré une baisse cumulée de plus de 10 milliards de dollars de revenus au 3e trimestre, ils n’ont pas été les seuls à souffrir. Les revenus d’AMD ont diminué car ils ont connu un ralentissement de la demande de PC et des réductions de stocks, les mêmes conditions de marché qu’Intel a ressenties le trimestre précédent, souligne Omdia.

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

novembre 2022
L M M J V S D
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This