Sélectionner une page

Un grand projet européen pour tester la conduite automatisée et connectée

Un grand projet européen pour tester la conduite automatisée et connectée

Cinq associations professionnelles représentant les industries des télécoms et de l’automobile annoncent leur intention de lancer un projet de pré-déploiement à grande échelle pour tester la conduite automatisée et connectée au niveau de l’Union européenne. L’objectif est de renforcer le leadership de l’Europe dans l’automobile, en développant les technologies clés pour accélérer le déploiement sur le Vieux continent du véhicule autonome et connecté.

Oto-120716Ces cinq organisations professionnelles se sont réunies en fin de semaine dernière à Bruxelles, sous la houlette de Günther H. Oettinger, commissaire européen pour l’économie et la société numériques. Côté automobile, le programme réunit les organisations professionnelles ACEA (association des constructeurs européens de voitures, camions et bus) et CLEPA (l’association des fournisseurs de l’industrie automobile). Côté télécoms, les organisations professionnelles représentées sont les associations des opérateurs télécoms européens ETNO et ECTA, ainsi que la GSMA, qui représente les intérêts des opérateurs de téléphonie mobile.

Ce grand projet industriel se focalisera sur des études de cas d’usage et des tests de fonctionnalité dans trois domaines principaux : la conduite automatisée, la sécurité routière et la fluidité du trafic, et enfin la digitalisation des transports et des opérations logistiques. Diverses fonctionnalités seront étudiées telles que l’évitement coopératif des collisions, le stationnement commandé à distance, l’optimisation du flot de circulation et les avertissements sur les dangers à proximité, etc. Des cartes routières en haute définition seront mises à jour pour une consultation rapide par Internet sur un smartphone ou autres terminaux mobiles.

Les travaux doivent démarrer en 2017 et inclure deux phases principales. La première se déroulera jusqu’en 2019 et effectuera des tests à partir des technologies télécoms existantes, comme le LTE (4G). La seconde phase qui ira jusqu’en 2021 sera basée à la fois sur les technologies 4G et 5G.

Les aspects de sûreté de fonctionnement, de cybersécurité, de protection des données personnelles, de qualité de service et de temps de latence du réseau seront privilégiés pour garantir la sécurité, l’efficacité et le confort d’utilisation de la conduite automatisée et connectée.

En Europe, 12,2 millions de personnes travaillent pour l’industrie automobile, soit 5,6% des emplois de l’Union européenne. Les 3,1 millions d’emplois directs pour la construction automobile représentent 10,4% des emplois de production en Europe. L’industrie automobile européenne, qui présente une balance commerciale excédentaire de 100,4 milliards d’euros, investit 44,7 millions d’euros par an dans la R&D, soit le premier contributeur privé à la R&D en Europe.

GSMA-110716

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

décembre 2022
L M M J V S D
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This