L’industrie des semiconducteurs affiche un troisième trimestre en léger mieux : les ventes mondiales ont atteint 106,7 milliards de dollars en progrès de 8,2% par rapport au 2e trimestre 2019, mais encore en retrait de 14,6% par rapport au 3e trimestre 2018.

Les ventes mondiales de semiconducteurs ont en effet représenté 35,6 milliards de dollars en septembre 2019, soit 3,4% de plus qu’en août 2019, mais encore en retrait de 14,6% par rapport à septembre 2018, selon les statistiques du WSTS.

« Bien que les ventes restent bien en deçà des records de l’année dernière, les ventes d’un mois à l’autre ont augmenté pour le troisième mois de suite en septembre et ont augmenté pour toutes les principales catégories de produits. Les ventes d’un mois à l’autre ont également augmenté dans tous les marchés régionaux, la Chine et les Amériques en tête », se satisfait John Neuffer, président de la SIA, l’association américaine des fabricants de semiconducteurs.

Séquentiellement, les ventes de septembre ont progressé dans toutes les régions du monde. Elles ont ainsi augmenté de 2,9% en Europe à 3,35 milliards de dollars, de 4,4% en Chine (à 12,66 milliards), de 2,4% dans la zone Asie-Pacifique hors Chine (à 9,88 milliards), de 4,3% sur le continent américain (à 6,61 milliards) et de 1,2% au Japon (à 3,06 milliards de dollars).

Sur une base annuelle, les ventes ont diminué sur tous les marchés régionaux : Europe (-6,4%), Asie-Pacifique (-6,9%), Japon (-10%), Chine (-12,9%) et surtout Amériques (-30,4% !).

A l’heure de publication de l’article, les statistiques en euros du marché européen fournies par l’ESIA n’étaient pas disponibles.