Sélectionner une page

Western Digital étudie une scission entre mémoires flash et disques durs

Western Digital étudie une scission entre mémoires flash et disques durs

Partenaire historique du Japonais Kioxia (alors Toshiba) dans les mémoires flash, l’Américain Western Digital, pressé par l’actionnaire activiste Elliott Investment Management, annonce qu’il va examiner des alternatives stratégiques potentielles visant à optimiser davantage la valeur à long terme pour ses actionnaires. En ligne de mire, l’éclatement en deux sociétés distinctes, l’une dans les mémoires flash, l’autre dans les disques durs.

Rappelons que Western Digital est entré sur le marché des mémoires flash en rachetant SanDisk en 2015 pour 19 milliards de dollars.

Le comité exécutif du conseil d’administration de Western Digital, présidé par le CEO de Western Digital, David Goeckeler, supervisera le processus d’évaluation.

Le fonds Elliott Investment Management, qui a investi il y a un mois environ 1 milliard de dollars dans Western Digital, dont il détient ainsi quelque 6% du capital, plaide pour cette scission afin de maximiser son investissement. On se souvient qu’Elliott Management avait poussé la direction de Mentor Graphics à des changements stratégiques pour améliorer le cours de l’action de l’entreprise, avant d’approuver les conditions de son rachat par Siemens. Le fonds activiste s’était également battu becs et ongles pour contraindre Qualcomm à relever son offre de rachat de NXP, avant que celle-ci ne soit finalement abandonnée pour des raisons réglementaires.

« Western Digital est fortement positionné dans un secteur qui représente une opportunité de croissance convaincante, et nous avons confiance dans l’exécution, la vision stratégique et l’accent mis sur la valeur actionnariale de David et de son équipe de direction. Nous sommes encouragés par l’orientation positive de nos discussions et par l’ouverture de Western Digital à envisager une séparation complète de son activité Flash. Nous sommes ravis que le conseil d’administration de Western Digital mène cet examen, et Elliott est prêt à fournir des ressources stratégiques et des capitaux supplémentaires pour aider l’entreprise à réaliser la pleine valeur de ses deux activités », ont commenté Jesse Cohn, associé directeur d’Elliott, et Jason Genrich, gestionnaire de portefeuille principal.

Selon TrendForce, Western Digital a réalisé au 1er trimestre un chiffre d’affaires de 2,24 milliards de dollars dans la vente de mémoires flash, en baisse de 14,4% par rapport au trimestre précédent, en partie à cause des problèmes de contamination qui ont affecté la production de mémoires flash dans ses usines communes à celles de son partenaire Kioxia. Avec 12,5% du marché mondial, Western Digital se situe ainsi au 4e rang mondial derrière Samsung, Kioxia et SK Hynix/Solidigm.

 

INSCRIPTION NEWSLETTER

DECOUVREZ VIPRESS MESURE

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

juin 2024
L M M J V S D
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This