Sélectionner une page

1,7 million de nouveaux robots pour transformer les usines dans le monde d’ici 2020

1,7 million de nouveaux robots pour transformer les usines dans le monde d’ici 2020

D’ici 2020, tous secteurs industriels confondus, plus de 1,7 million de nouveaux robots industriels seront installés dans des usines à travers le monde, selon une étude de la Fédération internationale de la robotique (IFR). Aujourd’hui, la croissance la plus forte dans l’industrie de la robotique se trouve en Asie, la Chine étant le premier marché mondial.

En 2017, les installations de robots devraient augmenter de 21% dans la région Asie-Australie, de 16% sur le Continent américain et de seulement 8% en Europe.

L’installation de robots dans les usines répond à la demande de cycles économiques plus rapides et à l’exigence de produire avec une plus grande flexibilité adaptée à la demande des clients dans tous les secteurs de fabrication.

Le stock mondial de robots industriels opérationnels passerait d’environ 1,828 milliard d’unités à la fin de 2016 à 3,053 milliards d’unités en 2020. Cela représente un taux de croissance annuel moyen de 14% entre 2018 et 2020. Depuis 2016, le plus grand nombre de robots industriels en exploitation est en Chine. En 2020, cela représentera  environ 950 300 unités, soit beaucoup plus qu’en Europe (611 700 unités). Environ 1,9 million de robots seront opérationnels en Asie en 2020. C’est presque égal au stock mondial de robots en 2016.

Cinq grands marchés ont représenté 74% du volume total des ventes en 2016 : la Chine, la Corée du Sud, le Japon, les États-Unis et l’Allemagne.

La Chine a considérablement développé le recours aux robots et représente une part de marché de 30% en 2016. Avec l’installation d’environ 87 000 robots industriels en 2016, la Chine a représenté presque le volume total des ventes en Europe et en Amérique combinés (97 300 unités). Les fournisseurs de robots chinois ont étendu leur part de marché pour atteindre 31% en 2016 au niveau national.

La Corée du Sud est le deuxième plus grand marché au monde. En raison des investissements importants de l’industrie électrique et électronique dans les robots, les ventes annuelles dans le pays ont considérablement augmentés. Environ 41 400 unités ont été vendues en 2016. La Corée du Sud possède le plus haut niveau de densité de robots au monde, soit environ 630 robots installés pour 10 000 employés dans l’industrie manufacturière en 2016.

Au Japon, les ventes de robots ont augmenté de 10% pour atteindre environ 38 600 unités (2016), atteignant le plus haut niveau depuis 2006 (37 400 unités). Le Japon est le premier constructeur de robot. Depuis 2010, la capacité de production des fabricants de robots japonais a augmenté pour répondre à la demande croissante de robots industriels: la production a plus que doublé, passant de 73 900 unités en 2010 à 152 600 unités en 2016 (52% de l’offre mondiale en 2016).

Aux États-Unis, les installations de robots ont augmenté de 14% pour atteindre 31 400 unités (2016). En raison de ce développement dynamique, la densité de robot aux États- Unis a considérablement augmenté, en particulier dans l’industrie automobile. Avec une densité de 1261 robots installés pour 10 000 employés, les États-Unis se classent deuxième en 2016 derrière la Corée du Sud. La plupart des robots aux États-Unis sont importés du Japon, de la Corée et de l’Europe.

L’Allemagne est le cinquième plus grand marché de robots au monde et, de loin, le plus grand en Europe (près de 5 fois plus important que la France). L’approvisionnement annuel et le stock opérationnel des robots industriels en 2016 ont représenté respectivement 36% et 41% des ventes totales de robots en Europe. En 2016, le nombre de robots vendus a légèrement augmenté pour atteindre 20 039 unités par rapport à 2015 (19 945 unités).

Selon l’IFR, l’industrie 4.0 jouera un rôle de plus en plus important dans la production à l’échelle mondiale. À mesure que des obstacles comme la complexité des systèmes et l’incompatibilité des données sont surmontés, les fabricants intégreront les robots dans des réseaux et des systèmes industriels. Autre tendance : l’automatisation des petites et moyennes séries. Certains fabricants de robots envisagent également un système de location, dans le but d’accélérer l’adoption des robots par les fabricants de petite et moyenne taille. La simplification est une tendance clé pour ce segment de marché. Le besoin de robots qui sont plus faciles à utiliser et à programmer et le besoin croissant d’une automatisation toujours plus flexible poussent au développement de solutions plus intelligentes, souligne l’IFR.

INSCRIPTION NEWSLETTER

.

REJOIGNEZ-NOUS

Newsletters par date

septembre 2021
L M M J V S D
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This