Sélectionner une page

500 emplois en passe d’être créés à Lannion, un an après l’annonce du plan de restructuration de Nokia

500 emplois en passe d’être créés à Lannion, un an après l’annonce du plan de restructuration de Nokia

Fin juin 2020, Nokia annonçait un plan social et la suppression de 402 emplois à Lannion, chiffre réduit à 239 après négociations. Un an après ce traumatisme, cybersécurité, 5G, numérique et optique-photonique devraient générer à court et moyen terme 500 nouveaux emplois sur place.

Selon la technopole Anticipa, l’interface incontournable des projets d’entreprises sur l’Ouest des Côtes d’Armor (Lannion Trégor Communauté et Guingamp Paimpol Agglomération), les perspectives d’avenir sur le territoire sont aujourd’hui au beau fixe. Après mobilisation d’une cellule “plan de rebond” dès juillet 2020 qui a axé sa stratégie autour de la 5G/xG et de la cybersécurité, 231 salariés sur les 239 touchés par le plan de Nokia ont retrouvé un emploi.

De nouvelles entreprises dont Qualcomm et le centre R&D Ericsson s’implantent sur le territoire pour développer des activités spécifiques dans le numérique. Cette dynamique impulse plus de 500 opportunités d’emplois à pourvoir sur le territoire sur le court et moyen terme. Figure de proue de l’innovation à Lannion, la filière optique-photonique qui rayonne à l’échelle internationale participe également au fort développement économique de la région.

Pour Lannion, deuxième ville bretonne après Rennes en matière de dépôts de brevets et territoire où le taux de création de start-up par habitant est le plus élevé de France, tous les indicateurs sont au vert. Un mois après l’annonce du plan de Nokia, une cellule “plan de rebond” s’est constituée pour dynamiser les perspectives de développement économique du Trégor. Après quelques mois de prospection d’entreprises en partenariat avec l’Etat, la Région Bretagne et Lannion Trégor Communauté, les résultats sont là. La stratégie définie autour de la 5G/xG et la cybersécurité par le groupe de travail coordonné par la Technopole Anticipa porte ses fruits : implantation de Qualcomm et du centre de R&D d’Ericsson, accélération de l’ambition *xG* souveraine de b<>com, création du pôle cyber de Nokia, etc.

« Lannion, c’est un bassin de vie dynamique à taille humaine, alliant la modernité des services comparable à ceux d’une métropole, et la sérénité des villages. Ici naissent des innovations de rang mondial qui grandissent grâce à l’innovation des savoirs faire d’hier. Forte de ses atouts, soutenue par ses élus, Lannion est une terre d’avenir pour celles et ceux qui cultivent le goût d’entreprendre », explique Eric Bothorel, député des Côtes-d’Armor.

Le développement récent de grands groupes dans la région et le tissu dynamique de PME et startups, bientôt enrichi par l’implantation de nouvelles entreprises devraient permettre 500 créations de postes à court et moyen terme :

  • b<>com cherche à recruter encore 30 personnes dans le logiicel et le matériel pour accélérer son ambition souveraine dédiée aux réseaux privés 5G et au-delà.
  • Le centre R&D cybersécurité de Nokia offre 40 postes à pourvoir (cloud, cybersécurité, télécom…).
  • Qualcomm recrute une dizaine de personnes pour la création de son centre de R&D sur la 5G.
  • Ericsson recrute une dizaine de postes d’ingénieurs xG, 5G, réseau, IA et cybersécurité pour son centre de R&D à Lannion.
  • AKKA Technologies ouvre 20 postes autour de la 5G, de la cybersécurité, du cloud et du logiciel embarqué.
  • Keyyo communications recrute une dizaine de postes de techniciens et ingénieurs télécom en cœur de réseaux VoIP, système/DBA/BI ainsi que des développeurs d’applications FullStack et Devops.
  • Experis recrute 50 techniciens et ingénieurs (automatisation, tests te validation, réseaux & telecoms, développeurs Java, Springboot, Nodejs, Helpdesk…).
  • Open recrute 25 postes de développeurs web et logiciel, directeurs de projet, chefs de projet, etc.

Pour attirer et recruter 500 candidats, l’opération de job dating initiée mi-mai, se poursuivra jusqu’à la fin de l’année. 222 nouveaux CV avec des profils qualifiés ont d’ores et déjà été postés sur le jobboard de la Technopole Anticipa

Le développement de la région est également porté par les entreprises lannionnaises spécialisées en optique-photonique comme iXblue, dont la fibre optique a été embarquée pour le dernier voyage vers la station spatiale internationale, Lumibird ou Oxxius. Animée par Photonics Bretagne, la filière, au savoir-faire pointu en fibres optiques spéciales et en lasers, rayonne à l’échelle nationale et internationale. Née des compétences télécoms, cette filière adresse aujourd’hui des marchés diversifiés (télécommunications, défense, industrie, médical, transport, agroalimentaire, biotechnologie, instrumentation et contrôle, marquage, luxe,…) faisant du pôle optique-photonique de Lannion, l’un des pôles optiques majeurs en France et en Europe.

ALLEZ A L'ESSENTIEL !

Recevez notre newsletter par email  

   JE M'INSCRIS A LA NEWSLETTER  

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This