L’actualité de la semaine aura été placée sous les feux du Bourget et des prouesses de l’aéronautique, point fort de l’industrie française. Dassault et Airbus signent officiellement l’accord industriel sur les programmes de démonstrateurs du SCAF, système de combat aérien futur. Le ministère des armées commande à Thales la réalisation du segment sol du système de communications militaires Syracuse IV. Airbus, Safran et Daher développent un démonstrateur d’avion à propulsion hybride distribuée. Orolia s’allie à Safran dans les technologies positionnement-navigation-temps. Airbus et la RATP lancent l’étude de véhicules volants autonomes. Futur acteur de l’IoT spatial avec une constellation de nanosatellites, Kinéis enchaîne les partenariats avec les réseaux terrestres.

Dans l’Hexagone, on soulignera également le lancement de l’appel à projets PSPC-Régions qui consacre le lancement de la phase IV des pôles de compétitivité (2019-2022). Naval Group et Fincantieri scellent officiellement leur alliance dans le cadre du projet « Poseidon ». Le gouvernement lance la première édition du concours i-PhD pour soutenir la création de start-up Deeptech par les jeunes Docteurs. Bpifrance dévoile les 15 start-up deeptech françaises à l’assaut des Etats-Unis. Filiale de Veolia, Birdz compte déployer trois millions de compteurs d’eau compatibles LoRa, tandis que le Bordelais eDevice déploie ses solutions de transition pour la fin du RTC. Saft se renforce dans le stockage d’énergie avec l’acquisition de Go Electric. Enfin, Toulouse Tech Transfer réalise son 100e transfert avec Riber.

Côté marchés, LoRa et Sigfox devraient résister à l’essor des standards cellulaires NB-IoT et LTE-M jusqu’en 2024, alors qu’Ericsson anticipe une adoption de la 5G plus rapide que prévue. Dans les circuits intégrés, les fournisseurs européens pèsent encore deux fois plus lourd que leurs homologues chinois. Côté conjoncture, les prises de commandes des distributeurs en Allemagne se sont effritées de 17% au 1er trimestre.

A l’international, le fabricant de semiconducteurs américain MACOM dévoile un plan de restructuration qui conduit à la fermeture de 7 centres de développement dont un en France. Spécialiste des capteurs Lidar, l’Israélien Innoviz lève 170 M$ de plus. Le fondeur X-FAB et Efabless lancent un microcontrôleur open-source RISC-V.

Une étude d’Accenture l’assure : « L’intelligence artificielle aura un impact plus important sur l’industrie Aéronautique et Défense que toute autre technologie émergente ».

Jeudi 20 juin :

Mercredi 19 juin :

Mardi 18 juin :

Lundi 17 juin :