Analog Devices annonce une collaboration stratégique avec Hyundai Motor qui prévoit de lancer le premier système de suppression des bruits de roulement 100% numérique de l’industrie en s’appuyant sur la technologie Automotive Audio Bus (A2B) d’ADI.

Hyundai a également l’intention d’adopter la technologie A2B pour ses applications de connectivité audio et d’infodivertissement de base dans l’ensemble de ses gammes de véhicules.

La collaboration entre ADI et Hyundai vise à démontrer l’importance croissante que revêt le bus A2B pour les constructeurs automobiles qui l’utilisent dans les nouvelles applications à haute densité de câblage et sensibles à la latence, parmi lesquelles la suppression des bruits de roulement, la communication à l’intérieur de l’habitacle et les zones sonores séparées.

« En tant qu’utilisateurs précoces de la technologie A2B, nous avons mesuré son potentiel, non seulement pour nos systèmes de suppression active des bruits de roulement (RANC), mais aussi dans d’autres applications automobiles capitales pour optimiser l’expérience du conducteur et des passagers », souligne Kang-Duck Ih, responsable des études chez le constructeur coréen. « La faible latence garantie par le bus A2B nous a permis de mettre en œuvre cette technologie révolutionnaire de suppression active des bruits de roulement, et d’accélérer son déploiement vers la production de masse ».

Le système de suppression active du bruit de roulement (RANC) de Hyundai réduit de façon considérable le niveau de bruit à l’intérieur de l’habitacle. Ce système est capable d’analyser différents bruits en temps réel et de produire des ondes sonores opposées. Il peut ainsi traiter plusieurs types de bruits de roulement, tels que la résonance créée entre les pneumatiques et les roues, ou les vibrations provenant de la chaussée.

« Nous avons étroitement coopéré avec Hyundai pour le développement de son système entièrement numérique de suppression active des bruits de roulement qui utilise notre technologie A2B afin de minimiser le poids, la complexité de conception et le coût des équipements ; la consommation de carburant globale a ainsi été diminuée et plusieurs défis du système électronique RANC ont pu être relevés », explique Patrick Morgan, vice-président, Automotive Electrification & Infotainment chez Analog Devices. « Ce partenariat entre ADI et Hyundai démontre la viabilité du bus A2B et permet aux véhicules de Hyundai de se démarquer davantage sur le marché ».

Selon le fabricant de semiconducteurs américain, le bus A2B (Automotive Audio Bus) réduit jusqu’à 75% le poids du câblage et abaisse le coût total du système et la consommation de carburant des véhicules. Cette technologie d’interconnexion numérique à haut débit affiche la plus faible latence de l’industrie et optimise la distribution des données audio, de contrôle, d’horloge et d’alimentation en utilisant un seul câble à paires torsadées non blindé (UTP). Jusqu’à présent, le déploiement des systèmes de suppression des bruits de roulement dans l’industrie automobile était pénalisé par l’absence de technologies réseau à faible latence et peu onéreuses capables de relier efficacement les différents capteurs d’entrée à un processeur central. La technologie A2B d’ADI abaisse considérablement le coût et la complexité des harnais de câblage que l’on trouve dans les systèmes de suppression des bruits de roulement analogiques, assure Analog Devices.